Zoom sur les femmes et la grossesse

Oct 30, 2018 par

Près de 800 000 accouchements ont lieu chaque année en France. Comment les femmes perçoivent-elles leur grossesse en 2018 ? Quelles sont leurs attentes ? Leurs craintes ? Comment envisagent-elles la famille ? Autant de questions qui ont été posées à un échantillon représentatif de femmes dans le cadre d’une grande enquête d’opinion, dont les résultats viennent d’être dévoilés.

La grossesse

Des professionnels compétents humainement et médicalement

Pour cette vaste enquête sur les femmes et la grossesse menée par les 22 maternités du groupe Ramsay Générale de Santé, des interviews ont été réalisées fin août 2018 auprès de 1 002 femmes adultes, représentatives de la population française.

L’objectif de cette étude est de mieux comprendre les attentes des femmes avant, pendant et après la grossesse. Les résultats de cette étude révèlent en premier lieu que 75 % des femmes ont besoin d’aide face au stress généré par la grossesse et 73 % demandent des informations auprès des médecins.

Les compétences humaines des équipes médicales assurant le suivi de la grossesse apparaissent aussi importantes pour les femmes que les compétences médicales proprement dites. Ces compétences humaines sont notamment :

  • L’accueil pour plus de 90 % des femmes ;
  • La disponibilité pour 44 % des femmes ;
  • L’écoute pour 39 % des femmes ;
  • La gentillesse pour 36 % des femmes ;
  • L’aide et le soutien.

Un accompagnement tout au long de la grossesse

En ce qui concerne les cours de préparation à l’accouchement, l’étude met en évidence des attentes importantes de la part des femmes. Ainsi, 66 % des femmes font appel à des professionnels pour préparer leur accouchement et 45 % des femmes souhaitent participer à des séances de préparation à la naissance. Ces séances sont surtout attendues par les femmes qui n’ont pas encore eu d’enfant. Plus les femmes ont eu d’enfants, moins elles souhaitent participer à ces séances.

Par rapport aux précédentes générations, les femmes actuellement en âge de procréer revendiquent de nouveaux besoins pendant la grossesse. Elles plébiscitent notamment le recours aux médecines complémentaires et l’accompagnement par des professionnels :

  • La kinésithérapie (64 %) ;
  • L’ostéopathie (53 %) ;
  • La diététique (53 %) ;
  • Le yoga ou les pilates (28 %) ;
  • La naturopathie (26 %) ;
  • L’acupuncture (24 %) ;
  • Le coaching sportif (29 %).

L’alimentation est devenue en quelques années une préoccupation essentielle des femmes avant, pendant et après la grossesse. Au-delà de toutes les questions qu’elles se posent en termes de nutrition, 66 % des femmes veulent privilégier les aliments d’origine biologique pendant la grossesse. Si 90 % des femmes considèrent qu’il est important d’adopter une alimentation saine et équilibrée pendant la grossesse, 89 % déclarent qu’il faut également se faire plaisir, sans se priver ni se frustrer.

Un soutien essentiel des proches

Autre signe de l’évolution des mœurs au fil des générations, les femmes souhaitent aujourd’hui impliquer leur conjoint et leurs proches, pendant la grossesse comme après la naissance. Enceintes, les femmes comptent ainsi sur leurs proches pour :

  • La préparation de la maison pour l’arrivée du bébé (60 %) ;
  • Les tâches ménagères les plus physiques (57 %) ;
  • Les courses alimentaires (54 %) ;
  • Le bricolage (56 %) ;
  • La gestion de la fatigue et du stress (36 %).

La nouvelle génération de femmes enceintes souhaite pouvoir concilier grossesse, travail et vie sociale. Les conjoints sont mis à contribution par 77 % des femmes enceintes, mais aussi par 74 % des mères après l’accouchement pour :

  • La gestion des nuits (79 %) ;
  • L’aide pour les tâches ménagères (78 %) ;
  • Les courses alimentaires (65 %) ;
  • L’aide à la préparation des repas (65 % des 25-34 ans).

En dehors du conjoint, les femmes en âge de procréer envisagent par ailleurs de se rapprocher de leur mère (72 %), de leurs amis (37 %) ou de leurs sœurs (31 %).

Cette vaste enquête d’opinion sur les femmes et la grossesse révèle une évolution de la perception et des rôles de chacun avant, pendant et après la grossesse. Un témoignage important de l’évolution des attentes des femmes enceintes en matière de santé et d’accompagnement.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Les femmes et la grossesse aujourd’hui : on ne naît pas mère, on le devient. Communiqué de presse. Sondage Opinionway. 11 octobre 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.