naturopathie

La naturopathie est une approche médicale naturelle, dont les racines remontent à l’Antiquité. Mettant en œuvre différentes approches thérapeutiques complémentaires, elle vise à préserver ou à restaurer l’équilibre naturel de l’organisme, en plaçant l’hygiène de vie au cœur de la prise en charge. Dans le cadre de ses séances, le naturopathe peut utiliser différentes approches naturelles et complémentaires, en fonction des besoins de chaque personne.

Histoire de la naturopathie

Les premières traces de la naturopathie sont retrouvées dès l’Antiquité dans la civilisation sumérienne et dans la médecine ayurvédique indienne.

Hippocrate a établi dès le 5ème siècle avant J-C. les cinq principes qui définiront par la suite la naturopathie. Ces principes fondamentaux sont les suivants :

  • Ne pas nuire ;
  • La nature est guérisseuse ;
  • Identifier et traiter la cause du problème ;
  • Détoxifier et purifier l’organisme ;

Puis la naturopathie ne fait plus parler d’elle pendant des siècles, avant de réapparaître aux USA à la fin du 19ème siècle, sous sa forme moderne. Elle arrive en Europe et en France après la seconde guerre mondiale et connaît depuis un essor de plus en plus important.

Définition et principes de la naturopathie

Etymologiquement dérivée des mots nature et pathologie, la naturopathie regroupe toutes les méthodes naturelles de santé et place l’hygiène de vie au cœur de la santé des individus.

Plusieurs définitions peuvent être proposées pour la naturopathie :

  • Selon le dictionnaire Larousse Médical (2007), la naturopathie est « un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels. Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de défendre et de guérir spontanément. Elle consiste donc à renforcer les réactions de défense de l’organisme par diverses mesures d’hygiène (diététique, jeûne, musculation, relaxation, massages, thermalisme, thalassothérapie, etc.) aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur, etc.), un traitement médical ne devant intervenir qu’en cas d’urgence » ;
  • Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la naturopathie est « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

La naturopathie se définit ainsi comme une approche naturelle de la santé, chaque individu étant invité à recourir à des moyens naturels pour préserver et pour restaurer le bon fonctionnement de son organisme.

La naturopathie moderne repose sur cinq principes, inspirés des premiers principes établis par Hippocrate :

  • L’Homme et la nature doivent vivre en harmonie, car l’être humain ne peut en aucun cas se soustraire aux lois de la Nature.
  • Tout déséquilibre est susceptible de provoquer un dérèglement de l’organisme. Cette règle vaut pour l’univers, pour l’environnement et pour l’Homme.
  • Les maladies correspondent à des états de déséquilibre plus ou moins importants de l’organisme. Elles témoignent de la lutte de l’organisme contre des facteurs anormaux.
  • L’Homme doit être considéré comme une entité indivisible, avec trois niveaux distincts : le mental, l’émotionnel et le physique.
  • Un bilan de santé mené grâce à des techniques naturelles peut révéler des dérèglements fonctionnels et métaboliques, qui peuvent précéder de longue date le développement d’une maladie, cliniquement identifiable.

La naturopathie dans quels contextes ?

La naturopathie, dans sa finalité de restaurer et de préserver l’équilibre naturel de l’organisme, peut trouver sa place dans différents contextes, tels que :

  • La prévention des maladies aigües et chroniques, mais aussi de tout problème de santé d’une manière générale ;
  • La prise en charge des maladies aigües et chroniques, en complément d’un traitement médical approprié ;
  • La recherche d’un meilleur état de santé, physique et mental, et d’un plus grand bien-être au quotidien.

À savoir ! La naturopathie est pratiquée par un naturopathe. Il existe en France de nombreuses formations de naturopathie, qui sont ou non reconnues par les organisations professionnelles de la naturopathie, comme le syndicat des professionnels de la naturopathie.

Dans tous les cas, quels que soient les bénéfices attendus ou réels de la naturopathie, cette approche ne peut pas se substituer à une consultation médicale, à un diagnostic ou à un traitement médical nécessaire. En revanche, elle peut représenter un complément intéressant de la médecine conventionnelle.

La naturopathie en pratique

La démarche de la naturopathie se déroule le plus souvent en plusieurs étapes :

  • L’élaboration d’un bilan de santé naturopathique, lors de la première séance ;
  • La programmation d’un certain nombre de séances, en fonction de l’état de santé de la personne et de ses besoins définis au moment du bilan initial.

Généralement, les séances de naturopathie durent environ 1 heure, parfois plus, parfois moins.

À savoir ! Les séances de naturopathie ne sont pas remboursées par l’Assurance Maladie. Cependant, certains organismes complémentaires peuvent prendre en charge une partie ou l’intégralité des honoraires du naturopathe. Chaque naturopathe peut fixer librement ses honoraires.

Lors du premier rendez-vous, le naturopathe cherche à établir un bilan de santé naturopathique, prenant en compte les aspects suivants :

  • Les besoins de la personne et ses attentes vis-à-vis de la naturopathie ;
  • Ses antécédents personnels et familiaux ;
  • Ses maladies et ses problèmes de santé ;
  • Les différents traitements actuellement en cours ;
  • Son hygiène de vie (alimentation, travail, activité physique, stress, environnement émotionnel, …) ;
  • L’utilisation de méthodes réflexogènes pour déterminer l’énergie vitale ;
  • Un examen physique si besoin.

Le nombre de séances de naturopathie est défini à partir de ce premier bilan. Parallèlement, le naturopathe établit un programme personnalisé d’hygiène vitale, qui peut intégrer différents aspects :

  • Une alimentation saine et équilibrée ou le suivi de certains régimes alimentaires particuliers ;
  • Des activités physiques adaptées ;
  • Des techniques de relaxation ;
  • La prise de compléments alimentaires, en particulier pour corriger des carences en nutriments ;
  • Le recours à certaines thérapeutiques naturelles, comme :

Les techniques utilisées en naturopathie

La naturopathie englobe dans sa pratique un grand nombre de techniques, qui peuvent être utilisées, soit pour établir le bilan initial de santé, soit pour rétablir l’équilibre de l’organisme. Ces techniques sont notamment les suivantes :

  • L’iridologie (approche naturelle basée sur l’observation de l’iris de l’œil) ;
  • La psychophysiologie ;
  • La sophrologie ;
  • La nutrithérapie ;
  • L’hygiène naturelle ;
  • L’aromathérapie ;
  • La phytothérapie ;
  • L’hydrologie (utilisation de l’eau et de ses bienfaits) et la thalassothérapie ;
  • Les techniques basées sur la lumière, comme la luminothérapie ;
  • La chromothérapie (projection de rayons lumineux colorés sur différentes parties du corps) ;
  • La musicothérapie ;
  • La chirologie (étude des empreintes de la main) ;
  • La chiropractie (approche manuelle et naturelle des troubles de l’appareil locomoteur et des douleurs associées) ;
  • L’ostéopathie ;
  • Le yoga ;
  • Les différentes techniques de massages et de réflexologie ;
  • Les approches de bioénergétique, par exemple l’exposition à différents champs magnétiques ;
  • Les techniques de respiration.

Toutes les techniques ne sont systématiquement utilisées pour une personne. Le naturopathe choisit les techniques les plus pertinentes en fonction des besoins et des attentes de chaque personne. Le plus souvent, il oriente la personne vers un spécialiste de ces différentes techniques.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie


– Naturopathie. OMNES. Consulté le 4 octobre 2018.
– Définition de la naturopathie. Association des praticiens en thérapies naturelles. Consulté le 4 octobre 2018.