Episode de canicule : gare aux boutons de chaleur

15 juillet 2021 par

L’éruption de boutons de chaleur, favorisée lors des épisodes de canicule, est une réaction de la peau à l’exposition à de fortes chaleurs. Touchant essentiellement le jeune enfant, mais pouvant survenir à tous les âges de la vie, elle reste bénigne dans la majorité des cas. Néanmoins, elle ne doit pas être prise à la légère et quelques conseils sont bien utiles pour la prévenir et la soulager.

boutons de chaleur

Boutons de chaleur et éruption miliaire

Le premier épisode de fortes chaleurs de l’année 2021 se termine ces jours-ci. Ces épisodes de canicule peuvent entraîner différents désagréments, plus ou moins sérieux, parmi lesquels l’éruption miliaire, plus connue sous le nom de boutons de chaleur. Les nourrissons et les jeunes enfants sont les plus exposés à cette éruption cutanée, qui se manifeste par l’apparition d’ampoules blanches ou rouges, remplies de liquides, à différents endroits du corps :

  • Le front ;
  • Le cou ;
  • Les aisselles ;
  • Le siège ;
  • L’aine ;
  • Les épaules ;
  • La poitrine ;
  • Le creux du coude ;
  • L’arrière des genoux.

A l’origine de ces ampoules se trouvent les gouttes de sueur, qui, sous l’action d’une trop forte chaleur, ne parviennent pas à être évacuées par la transpiration et se concentrent dans de petites boules sous la surface de la peau. Dans la grande majorité des cas, l’éruption miliaire est bénigne, mais elle doit tout de même servir de signe d’alerte.

Un signe de trop forte chaleur

En effet, l’éruption miliaire indique aux parents que l’enfant est exposé à une forte chaleur. Au-delà des boutons de chaleur, l’enfant peut se plaindre de démangeaisons ou devenir agité. Si le plus souvent, l’éruption cutanée disparait d’elle-même, elle peut parfois entraîner des complications potentiellement graves :

  • Une surinfection bactérienne des ampoules, avec le développement d’une infection cutanée ;
  • Une altération de l’état général de l’enfant, associée à la chaleur et pas directement aux boutons de chaleur.

Attention, l’excès de chaleur chez un enfant, en particulier un jeune enfant, peut provoquer une déshydratation sévère, voire le décès de l’enfant. Ce phénomène est classiquement appelé le coup de chaleur, et peut être associé à l’apparition d’une fièvre élevée et de troubles de la conscience. Ces signes révèlent que la température corporelle de l’enfant augmente et qu’il est urgent d’intervenir pour le soustraire à l’action de la chaleur.

Rafraîchir et assécher la peau

En cas d’éruption de boutons de chaleur, il est recommandé d’agir rapidement pour que l’enfant ne soit plus exposé à une trop forte chaleur et pour l’aider à mieux réguler sa température corporelle. Voici quelques conseils pour prévenir ou soulager l’éruption miliaire :

  • Rafraîchir et assécher la peau de l’enfant, par exemple en lui faisant un bain tiède ;
  • Adapter sa tenue vestimentaire en optant pour des vêtements amples en coton ;
  • Le soustraire à l’action de la chaleur, par exemple en le plaçant dans une atmosphère tempérée et ventilée ;
  • Limiter sa transpiration ;
  • Eviter l’application de crèmes et pommades qui favorisent l’obstruction des pores de la peau ;
  • Dans les zones de forte transpiration (plis par exemple), utiliser des produits asséchants ou antitranspirants.

En cas de signes d’aggravation (douleur, gonflement de la peau, écoulement de pus, …) ou d’altération de l’état général (fièvre, changement de comportement, …), une consultation médicale en urgence s’impose !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Source
– Eruption miliaire (boutons de chaleur). aboutkidshealth.ca. Consulté le 16 juin 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.