Pour conserver votre poids sur le long terme, fuyez les régimes minceur !

Apr 5, 2018 par

Régime hypocalorique, diète hyperprotéinée, cure de raisins, régime Hollywood ou dissocié…. La diversité des régimes alimentaires, nous promettant de conserver notre poids de forme ou de perdre des kilos, est sans limite. Qui n’a jamais tenté de perdre du poids ou d’éviter d’en prendre ? Mais, quelle est la réelle efficacité des régimes minceur pratiqués entre 25 et 35 ans ? Pour répondre à cette question, des chercheurs finlandais ont suivi, pendant une dizaine d’année, 4900 jeunes adultes. Le verdict ? Une gestion efficace de son poids sur le long terme passe par une alimentation régulière et respectant ses besoins énergétiques et non pas par un régime restrictif.

régimes minceur femme devant une assiette vide

Les facteurs expliquant la prise de poids entre 24 et 34 ans

« Dans la plupart des cas, les individus tentent d’éviter de prendre du poids ou de gérer leur surpoids ou obésité en suivant un régime ou en sautant des repas. Sur le long terme, de tels comportements accélèrent davantage la prise de poids qu’autres choses » souligne Ulla Kärkkäinen, chercheuse en thérapie nutritionnelle à l’université d’Helsinki dans un communiqué de presse.

Avant d’arriver à cette conclusion, l’équipe de chercheurs finlandais a analysé en détails l’ensemble des comportements alimentaires de 4900 volontaires, hommes et femmes, suivis pendant 10 ans.

L’objectif de l’étude était notamment de définir, chez des sujets en bonne santé, l’ensemble des facteurs impactant les modifications de poids entre 24 ans et 34 ans.

Les chercheurs ont observé que :

  • La majorité des individus avait pris du poids pendant les dix ans de l’étude ;
  • Seulement 7,5% des femmes et 3,8% des hommes avaient perdu du poids ;
  • 28% des femmes et 23% des hommes ont réussi à maintenir leur poids initial ;
  • Le gain de poids moyen par an est de 0,9 kg pour une femme et 1 kg pour un homme.

Les deux facteurs expliquant le prise de poids sont : le suivi de régimes minceur et les irrégularités dans la prise de repas.

Chez la femme, les autres facteurs expliquant ce gain de kilos au fil des ans sont : la grossesse, la consommation de boissons sucrées et enfin, des déceptions dans leur vie ou un manque de satisfaction générale.

Chez les hommes, c’est l’arrêt du tabac qui apparait comme la cause majeure de l’apparition de l’embonpoint voire de l’obésité.

Comme on le sait déjà, les facteurs encourageant la stabilisation du poids sont l’activité physique et la mise en place d’habitudes alimentaires saines.

Régimes minceur : pas d’efficacité sur le long terme

Selon l’équipe spécialisée en nutrition, les paramètres expliquant un maintien de son poids sont différents en fonction du temps et dépendent également du sexe de la personne.

Comme le souligne Ulla Kärkkäinen dans un communiqué de presse de l’université d’Helsinki :

« En règle générale, les conseils de gestion du poids se résume souvent à manger moins et à s’exercer plus. En pratique, les gens sont encouragés à perdre du poids. Cependant, les résultats de notre vaste étude de population indiquent que la perte de poids n’est pas une méthode efficace de gestion du poids à long terme ».

Dans cette étude parue dans la revue Eating Behaviors, une alimentation régulière et sans antécédents de régime ont été associés à un maintien efficace du poids initial chez, approximativement, un quart des participants.

Pour information, le maintien du poids a été défini, dans cette étude, comme un poids maintenu à ± 5% de l’indice de masse corporelle (IMC) initial.

Comprendre ses écarts alimentaires et aborder son alimentation avec plus de sérénité

Ainsi, ces travaux montrent qu’au lieu de vouloir perdre du poids à tout prix, il est plus important de :

  • Prendre des repas réguliers et équilibrés ;
  • Prendre soin de soi et trouver son équilibre personnel ;
  • Apprendre ou réapprendre à apprécier l’activité physique.

Au lieu de suivre des régimes minceur contraignants et bouleversant totalement notre métabolisme, les chercheurs conseillent davantage, pour maintenir son poids initial de prendre en compte son individualité et surtout, de s’interroger sur les facteurs qui affectent notre bien-être en général et par conséquent, ceux impactant également notre manière de nous alimenter.

Julie P., Journaliste scientifique

– The secret to avoiding weight gain: Don’t diet. Medical News Today. Tim Newman. Consulté le 3 avril 2018.
– Successful weight maintainers among young adults—A ten-year prospective population study. Eating behaviors. Kärkkäinen et al. Le 7 mars 2018.
– Search­ing for long-term success in weight management? Forget dieting and eat regularly. University of Helsinki. P. Lehtinen. Consulté le 3 avril 2018.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.