Hernie hiatale

mars 2021 par

Estomac sain, et estomac avec une hernie hiatale

La hernie hiatale est une lésion digestive très fréquente puisqu’elle concerne entre 20 et 60% de la population française. Certains facteurs comme l’âge, le surpoids ou le tabagisme sont souvent présents en cas d’hernie hiatale. Certains individus ne souffrent d’aucun symptôme particulier, tandis que d’autres se plaignent de reflux gastro-œsophagien, d’indigestion, de douleur thoracique, de ballonnements, d’éructations ou de troubles de la déglutition. Le diagnostic d’une hernie hiatale repose sur la réalisation de radiographies, voire une endoscopie digestive haute. La prise en charge d’une hernie hiatale consiste à soulager les symptômes du patient par la prescription de médicaments antiacides, voire si besoin d’une intervention chirurgicale.

Définition et symptômes d’une hernie hiatale

Qu’est-ce qu’une hernie hiatale ?

Femme atteinte d'hernie hiataleL’œsophage est un tube creux qui permet de relier la gorge à l’estomac. Le diaphragme est un feuillet musculaire séparant la cage thoracique de l’abdomen. Il est doté d’une ouverture appelée hiatus, par laquelle l’œsophage passe.

Une hernie hiatale correspond au passage, permanent ou intermittent, d’un morceau d’estomac à travers l’orifice oesophagien (ou hiatus oesophagien) du diaphragme. Elle survient lorsque les fixations de l’estomac et du bas de l’œsophage sont défaillants.

Dans la majorité des cas, l’origine de la hernie hiatale est inconnue. Cependant, si l’estomac se faufile au travers du hiatus diaphragmatique, c’est généralement en lien avec une trop grande laxité des ligaments, favorisée par le surpoids. La hernie hiatale peut aussi être d’origine congénitale.

À savoir ! La hernie hiatale est plus fréquente chez les individus de plus de 50 ans, en surpoids ou qui consomment du tabac

On distingue deux grands types d’hernie hiatale :

  • La hernie hiatale par glissement qui est la plus répandue, à savoir 90% des cas. Les structures (estomac et cardia qui est la jonction entre l’œsophage et l’estomac) normalement localisées sous le diaphragme font saillie au-dessus de ce dernier. Elle est relativement bénigne ;
  • La hernie hiatale para-oesophagienne (ou par roulement). La jonction entre l’œsophage et l’estomac reste située sous le diaphragme, mais un morceau d’estomac roule à côté, au-dessus du diaphragme.

Les types d'hernies hiatales

Quels symptômes ?

Dans la majorité des cas, les hernies hiatales par glissement sont de petites tailles et les patients sont quasiment toujours asymptomatiques. Lorsqu’il existe des symptômes, ils sont mineurs (mauvaise digestion, reflux gastro-œsophagien). La grossesse, le fait de se pencher en avant ou de faire des efforts aggrave les symptômes.

À savoir ! Entre 10 à 15% des individus ayant des symptômes de reflux gastro oesophagien ont en réalité une hernie hiatale

Les hernies hiatales para-oesophagiennes ne provoquent en général pas de symptômes non plus.

En revanche, lorsque la hernie est piégée ou pincée par le diaphragme, on parle de strangulation, cette affection est grave et douloureuse. Elle nécessite une intervention chirurgicale en urgence, et se manifeste par divers symptômes dont une douleur thoracique, des ballonnements, des éructations ou des troubles de la déglutition.

Les symptômes surviennent souvent en cas de complication liée à la hernie hiatale. Ils varient selon le type de hernie.

En cas de hernie hiatale par glissement, le patient souffre de :

  • dysphagie (gêne à la déglutition),
  • de vomissements,
  • d’anémie en lien avec des saignements minimes
  • d’un reflux gastro oesophagien.

Ce dernier peut occasionner une œsophagite (inflammation de l’œsophage), un rétrécissement de l’œsophage (sténose peptique) ou encore une augmentation du risque de cancer.

Dans la hernie hiatale par roulement, les signes d’alarme sont plutôt : intolérance alimentaire, douleurs thoraciques et/ou vomissements, une toux persistante et un essoufflement anormal.

Diagnostic et traitement d’une hernie hiatale

Quel diagnostic ?

Homme qui passe un scannerLa présence de symptômes (reflux gastro oesophagien, mauvaise digestion, etc.) oriente le diagnostic. Pour confirmer le diagnostic, le médecin peut prescrire une radiographie du thorax afin de visualiser la hernie hiatale.

Une radiographie est un examen d’imagerie médicale qui permet de visualiser une partie ou la totalité d’une zone du corps. Cet examen repose sur l’utilisation de rayons X qui ont la capacité à traverser les tissus de façon plus ou moins importante selon leur densité. La source émettrice de rayons X est donc placée devant la partie du corps à analyser tandis qu’un détecteur est placé juste derrière. Les molécules lumineuses émises traversent le corps en étant plus ou moins absorbés par les tissus sur leur passage. L’examen peut être effectué aussi bien dans un établissement hospitalier ou dans un cabinet de radiologie. Une radiographie est un examen indolore, il n’y a éventuellement que l’injection du produit de contraste (généralement en perfusion) qui puisse engendrer de la douleur lors de l’insertion de l’aiguille.

À savoir ! Un produit de contraste est une substance (généralement à base d’iode) permettant de rendre certains éléments opaques à l’image, et donc plus visibles. Le but d’une injection de produit de contraste est d’obtenir une meilleure visibilité des tissus sur les images.

L’endoscopie par voie haute peut également être utilisée pour examiner l’intérieur de l’œsophage. Une endoscopie est un examen médical qui consiste à introduire par la bouche un câble souple équipé d’une caméra d’une lampe pour visualiser l’intérieur du tube digestif. L’examen nécessite d’être à jeun et il est réalisé sous anesthésie locale ou générale. Aucun aliment, ni boisson ne doivent être ingérés dans les 6 heures qui précèdent l’intervention. Le patient peut rentrer (même seul) chez lui après une courte surveillance (quelques minutes à 2 heures). Dès l’heure qui suit l’intervention, le patient recommencer à boire et manger comme à son habitude.

Quel traitement ?

Le traitement d’une hernie hiatale est essentiellement symptomatique. La plupart du temps, le médecin prescrit des médicaments inhibiteurs de la pompe à protons (ou antiacides).

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) comme l’oméprazole sont très utilisés pour soulager les symptômes de reflux gastro oesophagien, de l’œsophagite et des ulcères gastroduodénaux. Ils sont, en effet, extrêmement commodes à utiliser car ils n’ont que très peu d’effets indésirables graves à court terme et une efficacité redoutable. Ils agissent en inhibant la pompe productrice d’acidité, appelée pompe à protons, dans l’estomac. Cette action leur permet donc de réguler la production d’acide directement à la source. Ils sont prescrits à raison d’une prise par jour, le matin ou le soir selon la survenue des symptômes.

À savoir ! La chirurgie n’est pas systématique dans la prise en charge d’une hernie hiatale.

Pour les hernies hiatales par glissement, une intervention chirurgicale peut être proposée lorsque le reflux est important, chronique, récidivant, ou en cas d’œsophagite grave malgré un traitement médicamenteux bien conduit.

Les hernies hiatales par roulement sont généralement opérées. L’intervention consiste à fixer la partie de l’estomac qui ressort à la face inférieure du diaphragme. Cette opération porte le nom de gastropexie. L’efficacité de l’intervention est importante. En effet, on observe une disparition de près de 90% des symptômes.

Charline D., Docteur en pharmacie

Sources
– Hernie hiatale : trouble de l’appareil digestif. concilio.com. Consulté le 23 février 2021.
– Hernie hiatale. msdmanuals.com. Consulté le Consulté le 23 février 2021.
– Hernie hiatale. snfge.org. Consulté le Consulté le 23 février 2021.
Charline D.
Pharmacienne.
Spécialiste dans le domaine des essais cliniques et passionnée de neurologie.
Aime le sport et la mode.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.