Angine


Rédigé par Charline D., publié le 4 janvier 2016 et mis à jour le 20 avril 2022

angine

Une angine est une infection aigue d’origine bactérienne ou virale des amygdales, ou amygdalite. Le diagnostic est clinique, et le traitement le plus souvent symptomatique.

Infographie Santé sur le NetL’angine

Définition et symptômes d’une angine

Qu’est-ce qu’une angine ?

Le pharynx se situe entre les voies aériennes (de la cavité nasale au larynx) et les voies digestives (de la cavité buccale à l’œsophage). Les amygdales font partie de la sphère ORL : elles sont deux petits organes lymphoïdes, situés de part et d’autre de la luette, en fond de gorge. Les amygdales jouent un véritable rôle dans la défense de l’organisme et le système immunitaire.

Le larynx est localisé entre le pharynx à la trachée. Il intervient dans l’appareil respiratoire, dans la déglutition (l’épiglotte à son entrée, en basculant vers l’arrière permet d’empêcher le passage des aliments dans le larynx et la trachée, et donc les fausses routes), et dans la phonation (cordes vocales).

Schèma avec rappel anatomique de la gorge.

L’angine est une maladie infectieuse en rapport avec une inflammation des amygdales situées dans l’oropharynx. Elle est également nommée amygdalite. Elle peut être d’origine virale ou bactérienne. On distingue cliniquement les angines rouges érythémateuses des angines blanches érythémato-pultacées, en fonction de l’aspect des amygdales. La présence d’un dépôt blanchâtre sur les amygdales est caractéristique de l’angine blanche.

Qui est concerné ?

Chaque année en France, environ 9 millions de cas d’angine sont diagnostiqués. Bien que l’affection survienne aussi bien chez les enfants que chez les adultes, elle concerne toutefois majoritairement la tranche d’âge 5-15 ans.

L’angine virale est de loin la plus fréquente (60 à 75% des angines chez l’enfant, 75 à 90% des angines chez l’adulte). De nombreux virus peuvent être en cause : adénovirus, virus d’Epstein-Barr (aussi responsable de la mononucléose infectieuse), et autres virus classiquement retrouvés dans les infections des voies aériennes supérieures.

L’angine bactérienne est le plus souvent liée à une infection par un streptocoque bêta-hémolytique du groupe A, représente 25 à 40% des cas chez les enfants et 10 à 25% des cas chez les adultes.

Quels Symptômes

L’angine se manifeste par des amygdales inflammatoires, augmentées de volume, pouvant rendre difficile la déglutition. Des maux de gorge et des douleurs à la déglutition sont caractéristiques. Par ailleurs, de la fièvre avec ou sans frissons, des maux de tête, une fatigue, un syndrome pseudo-grippal peuvent être présents. Une otalgie (douleur à l’oreille) dite réflexe est fréquente.

angine bactérienne ou angine virale

Chez l’enfant, les signes peuvent être moins évocateurs : troubles digestifs de type vomissements ou douleurs abdominales.

Peu d’éléments cliniques permettent de différencier une origine virale d’une origine bactérienne streptococcique. En pratique, seule l’apparition d’une éruption typique de la scarlatine chez l’enfant signe l’infection à Streptocoque.

L’évolution d’une angine virale est favorable spontanément, après 4 à 5 jours. En revanche, des complications peuvent survenir après une angine bactérienne non ou insuffisamment traitée :

  • Abcès pharyngé ou phlegmon péri-amygdalien ;
  • Des complications toxiniques, essentiellement représentées par la scarlatine ;
  • Rhumatisme articulaire aigu : désordre inflammatoire affectant le cœur, les articulations, le système nerveux et la peau. Elle est rare en France ;
  • Glomérulonéphrite aigüe post-streptococcique : atteinte inflammatoire des reins.

Diagnostic et traitement d’une angine

Quel est le diagnostic ?

Le diagnostic d’une angine repose sur l’examen clinique du patient. La présence des symptômes caractéristiques comme les maux de gorge ou les difficultés pour déglutir sont évocateurs. Les amygdales ont augmenté de volume et sont inflammatoires, parfois avec des dépôts. Le diagnostic inclut parfois la détection d’adénopathies (inflammation des ganglions) cervicales douloureuses.

Le test TDR (Test de Diagnostic Rapide) permet de déterminer l’étiologie bactérienne ou virale de l’angine. C’est un examen indolore, simple et rapide, réalisé au cabinet médical. Il s’agit d’un prélèvement au niveau des amygdales, à l’aide d’un écouvillon. Cet écouvillon est ensuite déposé dans un tube contenant un réactif, avec une bandelette. Ainsi, ce test permet de déceler la présence ou non du streptocoque bêta-hémolytique en quelques minutes après lecture de la bandelette.

Lorsque le résultat du test TDR est positif, le diagnostic d’angine d’origine bactérienne est confirmé, et un traitement antibiotique doit être débuté.

Quels sont les traitements ?

Une angine, qu’elle soit virale ou bactérienne, est contagieuse. Ainsi, il faut respecter des mesures barrières et d’hygiène habituelles.

Dans la majorité des cas, une angine guérit spontanément en moins de sept jours avec au besoin, un traitement symptomatique : antalgiques ou antipyrétique (paracétamol).

À savoir ! Il ne faut jamais prendre d’aspirine en cas d’angine. Ce médicament est contre-indiqué en raison du risque, certes faible mais existant de développer un syndrome de Reye, qui est une forme grave et rare d’encéphalopathie aigue et d’atteinte hépatique (du foie) faisant suite à certaines infections virales, et favorisée par la prise d’aspirine.

Un traitement antibiotique est prescrit uniquement en cas d’angine bactérienne. Un suivi scrupuleux du traitement permet son efficacité. L’amoxicilline par voie orale est l’antibiotique de première intention. En cas d’allergie à l’amoxicilline, il est prescrit un antibiotique de la famille des céphalosporines. Il n’existe pas en revanche de traitement spécifique pour l’angine virale pour laquelle l’antibiothérapie est inutile. La prise en charge est symptomatique en attendant la guérison.

Enfin, en cas d’angines bactériennes fréquentes et récidivantes, une ablation chirurgicale des amygdales pourra être discutée.

Rédigé par Charline D., publié le 4 janvier 2016 et mis à jour le 27 septembre 2021. Mis à jour par Alexia F. Docteure en Neurosciences, le 20 avril 2022.

Sources
– Angine. ameli.fr. Consulté le 20 avril 2022.
– Angine et mal de gorge de l’adulte. vidal.fr. Consulté le 20 avril 2022.