M’Ath : un nouvel outil pour prévenir les accidents vasculaires

Nov 7, 2017 par

Chaque année, les accidents vasculaires représentent à eux seuls 150 000 décès en France. Aux deux premiers rangs de ces accidents, figurent l’accident vasculaire cérébral (AVC) et l’infarctus du myocarde. Pour mieux les prévenir, une équipe française a conçu un nouvel outil personnalisé, connecté, simple, fiable et efficace, destiné à la fois aux patients et aux professionnels de santé.

imt-prevention-avc-infarctus

Les accidents vasculaires : un enjeu majeur de santé publique

Les accidents vasculaires sont responsables de près de 30 % de la mortalité en France. Rien que pour l’AVC, on recense chaque année entre 130 000 et 150 000 nouveaux cas. Les spécialistes estiment que 700 000 personnes sont atteintes par un AVC, la moitié d’entre elles conservant un grave handicap au niveau des capacités motrices ou du langage. Quant aux accidents cardiaques comme l’infarctus du myocarde, 120 000 nouveaux cas annuels sont dénombrés.

L’une des principales causes des accidents vasculaires est l’athérosclérose, qui correspond à une accumulation de dépôts de cholestérol et de caillots sanguins sur les parois artérielles. Depuis quelques décennies, des progrès majeurs ont été obtenus, aussi bien dans la compréhension du phénomène d’athérosclérose que dans son dépistage.

A savoir ! L’accident vasculaire cérébral (AVC), parfois appelé attaque cérébrale, est une perte soudaine des fonctions cérébrales, provoquée par un arrêt brutal de la circulation sanguine dans le cerveau. L’infarctus du myocarde, communément dénommé crise cardiaque, est une interruption brutale de la circulation sanguine au niveau du muscle cardiaque, en lien avec l’obstruction d’une artère qui alimente le cœur en sang et en oxygène.

Prévenir le premier accident vasculaire

Le dépistage de l’athérosclérose constitue un élément capital dans la prévention des accidents vasculaires, l’un des grands enjeux de santé publique de notre époque. Depuis une trentaine d’années, le Professeur Pierre-Jean Touboul, du service de neurologie vasculaire de l’Hôpital Bichat à Paris, œuvre pour la prévention de l’AVC et de l’infarctus du myocarde. Il a notamment fondé une société dédiée, dénommée IMT (Intelligence in Medical Technologies, en Français : Intelligence dans les technologies médicales).

Récemment, cette société a développé un nouvel outil, baptisé M’Ath (Mesure de l’athérosclérose), destiné aussi bien aux patients qu’aux professionnels de santé. Il permet d’évaluer le risque (faible, moyen ou élevé) d’un patient de présenter un accident vasculaire, cardiaque ou cérébral. Depuis sa création, cet outil a été testé au cours de plus de 25 000 tests cliniques, ce qui a permis de démontrer sa simplicité, son efficacité et sa fiabilité.

Une nouvelle étape dans le dépistage

M’Ath comprend une sonde d’échographie portative et un logiciel spécifique de traitement des données. Il permet d’obtenir en quelques minutes seulement une analyse échographique des vaisseaux sanguins du cou, la mesure des anomalies des parois des artères carotides et des dépôts associés formant des plaques (phénomène caractéristique de l’athérosclérose). A partir d’indices spécifiques, le logiciel détermine le risque individuel du patient de présenter un accident vasculaire.

Cette méthode de dépistage innovante, peu coûteuse, non traumatique et simple à mettre en œuvre peut détecter les patients à risque au sein de la population générale. Il est alors possible de mettre en place précocement les mesures préventives (régime alimentaire, changement de style de vie, mise en place d’un traitement médical, …),  visant à retarder l’évolution de l’athérosclérose, pour réduire le risque de survenue d’un accident vasculaire.

M’Ath est d’ores et déjà commercialisé, mais ses concepteurs souhaitent poursuivre son développement industriel et commercial, en France comme dans le monde.  L’objectif est de rendre accessible ce nouvel outil à l’ensemble de la population, par exemple en le distribuant dans les pharmacies. Un pas de plus dans la lutte contre les accidents vasculaires.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Réduire considérablement le risque d’infarctus du myocarde et d’AVC. Communiqué de presse. Le 24 mai 2017.
– Réduire considérablement le risque d’infarctus du myocarde et d’AVC. Communiqué de presse. Le 18 octobre 2017.

Estelle B.

Pharmacienne

Spécialiste de l’information médicale et de l’éducation thérapeutique du patient.

Passionnée par les domaines de la santé et de l’environnement marin.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.