Le défrisage, une pratique à risque de cancer utérin ?!

Actualités Cancer Cancers féminins

Rédigé par Estelle B. et publié le 25 octobre 2022

Le cancer de l’endomètre, ou cancer de l’utérus, est le second cancer gynécologique le plus fréquent, après le cancer du sein. En 2018, l’Institut National du Cancer estimait à plus de 8 200 le nombre de nouveaux cas de ce cancer en France. Selon une récente étude, publiée dans la revue scientifique The Journal of National Cancer Institute, il existerait un lien entre la survenue de ce cancer et l’utilisation de produits de défrisage capillaire. Explications sur le lien entre produits de défrisage et risque de cancer.

produits de défrisage et le risque de cancer

Cancer de l’endomètre et facteurs environnementaux

Plusieurs facteurs de risque ont d’ores et déjà été identifiés pour le cancer de l’endomètre :

  • Le surpoids et l’obésité ;
  • Le diabète ;
  • Des antécédents de traitement par le tamoxifène, médicament classiquement utilisé dans le cancer du sein ;
  • Le syndrome de Lynch ou syndrome HNPCC (maladie héréditaire rare qui augmente le risque de développer certains cancers, en particulier le cancer colorectal et le cancer de l’endomètre).

Ce cancer survient généralement après la ménopause, avec un âge moyen au diagnostic de 68 ans.

A savoir ! Il ne faut pas confondre le cancer de l’endomètre ou cancer de la paroi utérine avec le cancer du col de l’utérus. En effet, les deux cancers ne touchent pas la même zone, ni les mêmes tissus. Leurs causes, leur épidémiologie, leur pronostic et leur prise en charge sont également différents.

Cependant, en dehors des facteurs de risque identifiés, quel est l’impact de certains facteurs environnementaux ? Récemment, des chercheurs se sont intéressés de plus près à des produits du quotidien, les produits de défrisage capillaires.

Produits capillaires et risque de cancer de l’utérus

Pourquoi porter leur attention sur des produits capillaires ? De nombreux produits capillaires renferment des produits chimiques, dont certains sont reconnus comme des agents carcinogènes ou des perturbateurs endocriniens. Des études antérieures ont montré que l’utilisation de certains produits capillaires était associée à un risque majoré de cancers hormono-dépendants, parmi lesquels le cancer du sein ou le cancer de l’ovaire. Mais qu’en est-il pour le cancer de l’endomètre ?

Afin de répondre à cette question, les chercheurs ont étudié les relations entre l’utilisation de produits capillaires et l’incidence du cancer de l’endomètre parmi 33 947 femmes américaines, âgées de 35 à 74 ans. Ils s’intéressaient de près à l’utilisation des produits capillaires au cours des 12 derniers mois, en particulier :

  • Les teintures capillaires ;
  • Les fers à lisser ;
  • Les produits de défrisage ;
  • Les permanentes.

Le défrisage, pratique à risque de cancer de l’endomètre ?!

Après une période moyenne de suivi de 10,9 ans, 378 cas de cancer utérin ont été recensés. L’utilisation de produits de défrisage au cours des 12 derniers mois était significativement associée avec un risque plus élevé de cancer de l’endomètre. L’augmentation du risque était plus marquée en cas d’utilisation supérieure à 4 fois sur les 12 derniers mois. En revanche, l’utilisation des autres produits capillaires évalués dans l’étude n’était reliée à aucun impact significatif sur l’incidence du cancer utérin.

Ces nouvelles données fournissent la première preuve épidémiologique d’un lien entre l’usage des produits de défrisage et le risque de cancer de l’endomètre. Des études complémentaires sont attendues pour identifier les substances chimiques en cause dans cette relation. Le lien de causalité entre ces substances et la survenue d’un cancer utérin doit également être exploré. En attendant, une telle étude pourrait faire hésiter les habituées du défrisage !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Use of Straighteners and Other Hair Products and Incident Uterine Cancer. academic.oup.com. Consulté le 20 octobre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *