La semaine santé en bref #36

Actualités Douleur Grossesse Santé en voyages

Rédigé par Estelle B. et publié le 6 août 2019

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités santé, à ne pas rater :

brèves santé

1 – Attention aux dangers de l’été

L’été, en vacances ou à la maison, peut être synonyme de multiples dangers. Santé Publique France rappelle en ce début août les précautions à prendre pour que l’été se passe sans soucis. Ces précautions concernent principalement la canicule et l’élévation parfois importante des températures, la nécessité de se protéger du soleil, même en ville, la prévention des noyades, en mer, en rivière, en lac ou en piscine – en 2018, 1 649 cas de noyades ont été recensés entre juin et septembre -, mais aussi les risques de piqûre de tiques, susceptibles de transmettre des maladies graves, comme la maladie de Lyme. Des précautions indispensables pour un été en toute sécurité.

Lire aussiUne enquête nationale sur les noyades de l’été

2 – La semaine mondiale de l’allaitement maternel

En France, la semaine de l’allaitement se déroule traditionnellement courant octobre, mais de nombreux pays dans le monde fêtent la semaine mondiale de l’allaitement autour du 1er août. Cette année, l’OMS et l’UNICEF ont choisi pour thème l’importance du soutien apporté aux mères pour qu’elles puissent allaiter leur enfant dès la naissance. Le contact en peau à peau et les tétées constituent des éléments essentiels au démarrage de l’allaitement maternel, des conditions qui doivent être favorisées dans toutes les maternités.

Lire aussiAllaitement : les femmes suivent-elles les recommandations nutritionnelles ?

3 – Un appel à la vigilance face à la maladie du rat

Suite à la contamination de trois jeunes par la leptospirose, maladie aussi connue sous le nom de maladie du rat, la préfecture de la Haute-Saône appelle les baigneurs à la plus grande vigilance. En France métropolitaine, environ 600 cas de la maladie sont répertoriés chaque année, alors que 10 à 80 fois plus de cas sont recensés dans les DOM-TOM. Maladie due à des bactéries présentes dans les urines animales, les baigneurs peuvent se contaminer dans les rivières, les étangs ou les piscines naturelles. La maladie est grave, parfois mortelle. Diagnostiquée à temps, elle peut être traitée par des antibiotiques.

Lire aussiLes rats domestiques : vecteurs de la leptospirose

4 – Encore des tensions d’approvisionnement en corticoïdes

Depuis plusieurs mois, les patients traités par des corticoïdes oraux peuvent rencontrer des difficultés pour s’approvisionner en médicaments. Malgré les mesures mises en place avant l’été et même si la situation s’améliore au niveau national, certaines de ces difficultés perdurent toujours localement. Dans les prochaines semaines, l’importation de spécialités en provenance d’autres pays européens devrait permettre que chaque patient puisse obtenir en pharmacie le médicament qui leur a été prescrit.

Lire aussiANSM : pénurie de corticoïdes, vers un retour à la normale ?

5 – Les services d’urgence, encore et toujours en grève

Même en plein cœur de l’été, la grève dans les services d’urgence, débutée au mois de mars, ne s’infléchit pas, bien au contraire. Elle touche actuellement plus de 200 services partout en France. Chaque semaine, des services signalent des situations alarmantes, à la fois pour les personnels mais aussi pour les patients, à l’image des records de temps passé sur un brancard. Tous ces services dénoncent un manque de moyens humains et matériels.

Lire aussiLa semaine santé en bref #34

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités du monde de la santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.