La semaine santé en bref #12 : Allergies alimentaires, protection de l’audition chez les jeunes

Actualités Cancers de l'enfant Cardiologie Handicap ORL (Oto-Rhino-Laryngologie)

Rédigé par Estelle B. et publié le 21 février 2019

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités santé, à ne pas rater :

brèves santé

Une nouvelle norme internationale pour protéger l’audition chez les jeunes

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près d’1,1 milliards de jeunes de 12 à 35 ans sont exposés à un risque de perte d’audition, en raison d’une utilisation prolongée et excessive d’appareils audio. En collaboration avec l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), l’OMS a publié le 12 février dernier une nouvelle norme internationale pour la fabrication et l’utilisation de ces appareils, parmi lesquels les smartphones et les lecteurs audio. Pour l’instant, les industriels sont invités à respecter cette norme sur la base du volontariat.

Lire aussiSpécial Journée Nationale de l’Audition : jeunes en danger !

Plus d’informations sur les risques d’allergies alimentaires

L’ANSES a mené une enquête sur les allergies alimentaires. A l’issue de ce travail, l’agence préconise un meilleur suivi des allergies alimentaires en France, pour lesquelles les données apparaissent insuffisantes. Une mise à jour régulière de la liste des allergènes alimentaires pourrait être mise en place, car chaque année de nouveaux allergènes sont identifiés, par exemple le sarrasin, le pignon de pin, le kiwi ou encore les lentilles. Parallèlement, l’ANSES souhaite promouvoir l’information à la fois pour les professionnels de santé, car certaines allergies alimentaires peuvent avoir de graves conséquences, et pour les consommateurs, en particulier ceux qui ont le plus de risque de développer une allergie alimentaire.

Lire aussiDes médicaments impliqués dans le développement des allergies de l’enfant

15 février : Journée mondiale des cancers de l’enfant

Chaque année, le 15 février a lieu la journée mondiale des cancers de l’enfant. A cette occasion, professionnels de santé et associations se mobilisent pour informer le grand public sur ces cancers qui touchent des enfants, parfois très jeunes, et des adolescents. En France, les cancers de l’enfant représentent près de 2 500 enfants chaque année. Après les accidents, il s’agit de la seconde cause de mortalité infantile. Grâce aux progrès thérapeutiques, 8 enfants sur 10 en moyenne guérissent de leur cancer. Mais la recherche clinique doit se poursuivre pour améliorer les taux de guérison et réduire les séquelles parfois graves des traitements.

Lire aussiDes cancers foudroyants chez l’enfant

Attention aux produits amaigrissants vendus sur internet !

Le 15 février dernier, l’ANSM a alerté les Français sur les risques associés à l’utilisation de deux produits vendus sur internet : CLENOX® et STANOX-10® de la Pacific Pharmaceutical Company LTD. Ces produits sont vendus hors du circuit réglementaire des médicaments pour perdre du poids ou de la masse graisseuse. Des analyses ont été effectuées sur ces produits et ont révélé la présence de substances non autorisées chez l’Homme et potentiellement dangereuses pour la santé, le clenbutérol et le stanozolol. L’ANSM recommande de ne pas utiliser ces produits et de consulter un médecin pour tous ceux qui en ont déjà consommé.

Lire aussiPour conserver votre poids sur le long terme, fuyez les régimes minceur !

Une bonne nouvelle pour les insuffisants cardiaques

En France, l’insuffisance cardiaque concerne près d’un million de personnes. Cette semaine, la Ministre de la Santé et des Solidarités a annoncé qu’un dispositif médical implantable, le WiSE CRT, pourra être pris en charge par le forfait innovation, qui permet à des patients d’accéder plus facilement à une innovation thérapeutique. Ce dispositif est une avancée majeure pour tous les insuffisants cardiaques qui ne peuvent pas bénéficier d’une prise en charge classique, car il permet de stimuler le ventricule gauche, sans nécessiter l’implantation d’une sonde transveineuse. Grâce au forfait innovation, 40 patients français pourront participer à une étude clinique internationale conçue pour évaluer la sécurité et l’efficacité du WiSE CRT.

Lire aussiUn nouveau booster du cœur contre l’insuffisance cardiaque

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités du monde de la santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.