Quels sont les symptômes de Covid-19 chez les personnes vaccinées ?

septembre 2021 par

Si les vaccins contre la Covid-19 semblent très efficaces, ils n’offrent cependant pas une protection à 100%. Même si le risque est faible, il est tout de même possible d’être infecté par le virus tout en étant totalement vacciné. Dans ce cas, les symptômes de Covid-19 sont-ils les mêmes que chez les personnes non-vaccinées ?

symptômes de Covid-19 chez les personnes vaccinées

La vaccination protège des formes graves de Covid-19

Les scientifiques nous le rappellent sans cesse, les vaccins n’ont pas une efficacité de 100%. Il existe donc un risque, certes faible, d’être infecté par le coronavirus tout en étant vacciné. D’où la nécessité de continuer à appliquer les mesures barrières même si notre schéma vaccinal est complet.

Une étude publiée récemment dans la revue The Lancet fait le point sur le profil des personnes vaccinées infectées par le virus SARS-COV-2 ainsi que sur les symptômes de la maladie dans cette population spécifique. En se basant sur plus d’un million de témoignages recueillis grâce à l’application mobile COVID Symptom Study entre décembre 2020 et juillet 2021, les scientifiques font la lumière sur l’état infectieux des personnes en état de post-vaccination. L’analyse révèle ainsi qu’après une première dose de vaccin, 0,5% des personnes ont été testées positives au SARS-COV-2, et 0,2% après la deuxième dose.

Il apparait également que la vaccination réduit considérablement les risques d’hospitalisation dans le cas d’une infection post-vaccinale : le risque d’être hospitalisé en cas d’infection est ainsi réduit de 73%. Dans le cas d’une infection par le SARS-COV-2, le fait d’être vacciné protège donc les malades de développer une forme grave. Le nombre de symptômes durant la première semaine de la maladie est également largement réduit (31% de risque en moins de développer des symptômes de la Covid), la plupart des personnes vaccinées et infectées étant complètement asymptomatiques, en particulier les personnes de 60 ans et plus.

Les symptômes de Covid-19 chez les personnes vaccinées

Chez les personnes vaccinées et atteintes par la Covid-19, les symptômes recensés le plus fréquemment sont :

  • Des maux de tête ;
  • Un écoulement nasal ;
  • Des maux de gorges ;
  • Des éternuements ;
  • Une toux persistante ;
  • Une perte d’odorat ;

Des symptômes bénins qui montrent cependant la nécessité de continuer à mettre en application les gestes barrières. Les personnes vaccinées tombant malades de la Covid-19 présentent donc des signes sans gravité (très peu de cas de fièvre notamment) et se rétablissent rapidement. Le nombre de symptômes est généralement inférieur à 5. Les éternuments sont le seul symptôme à être recensé plus fréquemment chez les personnes vaccinées que chez les personnes non-vaccinées.

L’étude britannique met également en avant le fait que la vaccination complète réduit de moitié le risque de faire un Covid long chez les personnes infectées.

Qui sont les personnes les plus à risques de développer la Covid malgré la vaccination ?

Contrairement à la population non-vaccinée, l’âge ne semble plus être un facteur de risque aussi important chez les personnes vaccinées. Les chercheurs montrent également une réduction significative du risque pour les personnes atteintes de maladies cardiaques ou de diabète.

Cependant, l’étude révèle que les personnes particulièrement fragiles, en situation de grande précarité ou porteurs de comorbidité sévères sont deux fois plus à risque d’être infectées par le virus SAS-COV-2 malgré un schéma vaccinal complet. Les résultats de l’étude montrent que les personnes âgées souffrant d’asthme ou de maladies pulmonaires sont notamment plus à risques d’être infectées.

Pourquoi la vaccination est-elle moins efficace chez ces personnes ? Tout simplement parce que leur système immunitaire est généralement plus fragile et donc répond moins bien à l’injection d’un vaccin. Ces cas d’échec vaccinal ne sont pas spécifiques aux vaccins anti-covid mais existent pour tous les types de vaccination. Ces personnes à risque doivent faire l’objet d’une surveillance accrue. Elles devraient notamment être prioritaires pour l’injection d’une troisième dose de vaccin.

Dans tous les cas, cette étude met en avant les bénéfices de la vaccination face à la Covid-19, même en cas d’infection post-vaccinale.

Morgane Gillard, rédactrice scientifique

Sources
– Risk factors and disease profile of post-vaccination SARS-COV-2 infection in UK users of the COVID Symptom Study app: a prospective, community-based, nested, case-control study. sciencedirect.com. Consulté le 7 septembre 2021.
Morgane G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par les sciences en général, s'engage à proposer un contenu accessible et de qualité, basé sur des sources fiables.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.