Le top 6 des astuces pour l’arrivée de votre enfant

Actualités Grossesse

Rédigé par Juliette S. et publié le 1 décembre 2019

Penser à l’arrivée de votre bébé c’est essayer de ne rien oublier. C’est aussi combiner économie et écologie. Pas si facile ! L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (l’ADEME) nous éclaire, afin de préserver la santé de son enfant et celle de sa famille.

arrivee-bebe

Un air sain

Vous aimez les bougies parfumées et l’encens ? Ce sont des habitudes qui, à l’arrivée de votre enfant, vont devoir être mises de côté…

Quotidiennement des polluants sont naturellement émis au sein de votre intérieur comme la poussière. Nettoyer sa maison est donc important, mais avec des produits non parfumés et surtout, surtout, aérer tous les jours.

Lire aussiSanté et produits d’entretien ne font pas bon ménage !

Une chambre préparée

Préparer la chambre de mon enfant. Oui mais quand ?

À chaque mois de grossesse ses préoccupations. Ainsi, souvent, la chambre du bébé est préparée et équipée au cours des derniers de mois de grossesse. Seulement, si celle-ci doit être repeinte ou équipée de nouveaux meubles, il est vivement conseillé de s’y prendre à l’avance afin d’avoir le temps de aérer la chambre , pour éviter de polluer l’air et de respirer des substances nocives.

Avec quoi ? À ce sujet, l’ADEME recommande :

  • l’utilisation de sols et de peintures classées A (avec un niveau d’émission de substances volatiles dans l’air intérieur bas)
  • Un bon réflexe écologique avec l’achat de meubles ayant obtenu le label environnemental.

Lire aussiSommeil du nourrisson : meilleur dans sa propre chambre ?

Une maison ventilée

À la naissance, le système de thermorégulation de votre bébé n’est pas mature. Autrement dit, votre bébé ne s’adapte pas facilement aux variations de température.

Il est donc important que la chambre de votre enfant soit à une température stable comprise entre 16 et 20° C. L’air de votre maison ne doit être ni trop humide, ni trop sec.

Dans une chambre mal ventilée et humide, des moisissures peuvent apparaître sur les murs et l’air devenir malsain pour votre nourrisson. L’ADEME insiste sur ce sujet car de plus en plus d’enfants en France sont touchés par des problèmes respiratoires comme l’asthme.

Les bons réflexes sont donc :

  • d’aérer quotidiennement la maison pendant 10 minutes
  • Nettoyer son intérieur avec des chiffons en microfibres, des produits naturels et écolabellisés.

Lire aussiJournée mondiale de l’Asthme

Des soins d’hygiène bien pensés

Il n’est pas toujours facile de se repérer au rayon couches et produits pour bébé. Sans le savoir, nous pouvons avoir recours à des produits allergisants ou irritants pour la peau des tout petits. Il est donc préférable de toujours revenir à la simplicité. Des produits neutres, sans additifs ou conservateurs. Exit donc les lingettes parfumées….

Pour les couches, deux options s’offrent à vous :

  • Les couches jetables, avec un label environnemental, garantissant un pourcentage de matières biodégradables élevé, l’utilisation de matières issues de sources responsables ou encore l’absence de lotion ;
  • Les couches lavables.

Les couches jetables, moins écologiques sont pratiques d’utilisation et peu volumineuses.

Les couches lavables, plus économiques et écologiques, réutilisables nécessitent un peu plus de temps et d’organisation. Le bon choix sera donc celui qui vous conviendra le mieux.

Lire aussiDes pesticides dans les couches pour bébé

Une garde robe en “or”

Acheter de nouveaux vêtements pour son bébé, cela fait partie des petits plaisirs à l’arrivée de votre enfant. Portés seulement quelques mois (un bébé grandit vite ! ), acheter des vêtements  d’occasion peut être une bonne idée. .

Mais la peau de votre bébé est plus sensible que la vôtre aux allergènes et, dans tous les cas il est important de veiller à ce que :

  • Les vêtements soient bien lavés avant de les faire porter à votre enfant. En effet, des produits chimiques peuvent avoir été utilisés lors de leur fabrications et de leur transport…
  • Leurs matières soient naturelles, type laine, chanvre, viscose et unis… car même si la petite licorne est adorable, elle peut contenir des produits chimiques ;
  • Qu’ils soient porteurs des labels environnementaux ;
  • La lessive que vous utilisiez soit de préférence écologique avec un label environnemental .

Lire aussiQue faire face à une allergie cutanée chez un nourrisson ?

Des jouets adaptés

À l’instar des vêtements, les jouets peuvent être de seconde main. Et c’est une bonne idée quand nous savons que, chaque année, jusqu’à 25 000 tonnes de jouets sont donnés à des associations. Les doudous, qui vont finir par se salir, doivent pouvoir être lavables et en coton de préférence.

De la couche aux jouets, les labels environnementaux sont une garantie de l’absence de substances dangereuses pour votre enfant. Préserver au maximum votre enfant des substances chimiques et de la pollution est important afin de lui éviter de développer des troubles respiratoires. En cas de pics de pollution, continuer à aérer votre habitation et tâchez de sortir le matin.

Adoptez les bons gestes pour qu’ils deviennent des réflexes!

Lire aussiPollution atmosphérique = danger pour le placenta !

 

Juliette S., Rédactrice scientifique

– Bienvenue bébé. ADEME. Consulté le 28 novembre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.