Comment changer de pilule contraceptive en douceur ?

Jul 19, 2018 par

La pilule contraceptive représente actuellement l’un des moyens de contraception les plus utilisés en France. Pour divers motifs, il peut arriver qu’une femme se retrouve dans la situation de changer de pilule. Comment effectuer un tel changement sans risques ? Santé Sur le Net vous apporte quelques conseils sur la marche à suivre.

changement de pilule

Passer d’une pilule contraceptive à l’autre

Différentes situations peuvent amener une femme à changer de pilule contraceptive. Une pilule contraceptive n’est en effet pas prescrite à vie, et il n’est pas rare d’en changer à un moment ou un autre. Dans tous les cas, il est capital de parler avec le médecin des raisons qui motivent ce changement de pilule contraceptive.

Une fois le changement de pilule contraceptive décidé en accord avec le médecin et la nouvelle ordonnance établie, il est important de respecter quelques points-clés pour que ce changement se passe sans problèmes.

Trois principes clés sont ainsi recommandés :

  • Ne pas laisser d’interruption entre deux pilules : Pour limiter le risque de grossesse non désirée, l’arrêt de la première pilule contraceptive doit être immédiatement suivi du début de la seconde pilule. Dans certains cas, il est même possible d’arrêter la plaquette en cours, pour prendre dès le lendemain le premier comprimé de la nouvelle plaquette.
  • Utiliser simultanément les deux moyens de contraception : Lors d’une première prescription de pilule contraceptive, le médecin peut recommander de poursuivre pendant quelque temps le précédent moyen de contraception utilisé. Un tel chevauchement permet de laisser le temps à la pilule contraceptive de faire effet, sans rompre l’efficacité de la contraception.
  • Utiliser systématiquement des préservatifs, pendant la première semaine ou le premier mois de la nouvelle pilule contraceptive. Cette double protection constitue le meilleur moyen de prévenir une grossesse non désirée.

Les raisons des changements de pilule contraceptive

Les effets secondaires des pilules contraceptives sont variables et peuvent regrouper les signes suivants :

  • Des maux de tête ;
  • Des nausées ;
  • Des saignements ;
  • Une tension dans les seins ;
  • Une baisse de la libido ;
  • Des changements d’humeur ;
  • Une prise de poids ;
  • Des perturbations des règles ;
  • Des troubles visuels.

Il n’est pas rare de ressentir des effets secondaires des hormones présentes dans les pilules contraceptives au cours des trois premiers mois de traitement. Mais ces effets doivent progressivement s’atténuer et généralement disparaître. Si une femme présente des effets indésirables liés à la prise d’une pilule contraceptive pendant plus de 3 mois, le médecin suggère généralement de changer de pilule.

À savoir ! Certaines femmes peuvent vouloir changer de pilule contraceptive pour d’autres motifs, par exemple pour des problèmes d’acné, des problèmes de coût de pilule ou pour ne plus avoir de règles pendant une période donnée. Dans tous les cas, le choix d’une pilule est déterminé en accord avec le médecin.

Beaucoup de femmes trouvent qu’un type de pilule contraceptive leur convient mieux que les autres. Il n’est donc pas rare d’être obligé de changer plusieurs fois de pilule avant de trouver la bonne.

Le passage à une pilule contraceptive minidosée

Le passage d’une pilule contraceptive normodosée à une pilule minidosée suit le même cheminement. La prescription de ce type particulier de pilule (qui ne contient qu’un dérivé de progestérone), peut être nécessaire chez certaines femmes, en raison des risques cardiovasculaires et thromboemboliques des pilules normodosées (qui contiennent un dérivé de progestérone et des hormones œstrogènes).

Les pilules contraceptives minidosées sont notamment recommandées chez les femmes, présentant les caractéristiques suivantes :

À savoir ! D’autres moyens de contraception sont disponibles lorsque les pilules contraceptives sont déconseillées ou contre-indiquées.

En cas de changement pour une pilule contraceptive minidosée, les femmes doivent être bien informées des contraintes liées à ce type de pilule, notamment :

  • Une contraception globalement moins efficace que les pilules normodosées ;
  • La nécessité d’une régularité stricte des prises ;
  • Un délai très court en cas d’oubli de prise pour maintenir la contraception

Dans tous les cas, la décision de changement de pilule contraceptive se fait en concertation et après discussion avec le médecin, l’objectif final étant de protéger au mieux la femme d’un risque de grossesse non désirée, sans mettre en péril sa santé.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– How to switch birth control pills properly. Medical News Today. 3 July 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.