Comment préparer son enfant à rendre visite au docteur des yeux !

Jun 18, 2018 par

Selon les dernières estimations, environ un enfant sur sept serait atteint d’un trouble visuel. Pourtant moins de 40 % des Français voient l’utilité d’une visite chez l’ophtalmologiste pour les enfants avant l’âge de 4 ans. Le dépistage et la prise en charge des troubles visuels des enfants sont pourtant essentiels et représentent un véritable enjeu de santé publique. Pour sensibiliser parents et enfants sur ce thème, l’association Sparadrap vient de publier un guide sur la visite des enfants chez l’ophtalmologiste.

Enfant en consultation ophtalmologique

Les troubles visuels de l’enfant : un enjeu de santé publique

Le dépistage précoce et une prise en charge adaptée des troubles visuels de l’enfant représentent des enjeux importants de santé publique à l’heure actuelle. Ces troubles peuvent être classés en deux grandes catégories :

Si les problèmes visuels sévères sont généralement très vite détectés, en raison de leur gravité et de leur importance, les autres troubles de la vue peuvent n’être détectés que tardivement. Pourtant, il est essentiel de les dépister avant l’âge de 3 ans, pour limiter au maximum les troubles de la vision à long terme et leurs conséquences.

Dans ce contexte, l’association Sparadrap, qui contribue à mieux informer et préparer les enfants et leurs parents à toutes les situations de soins, vient d’éditer un nouveau guide illustré, destiné à expliquer aux enfants et à leurs parents la visite chez l’ophtalmologiste ou l’orthoptiste.

Un nouveau guide de l’association Sparadrap

Fruit de la collaboration de nombreux acteurs et du travail d’une quinzaine de professionnels spécialisés, ce guide intitulé « Je vais chez le docteur des yeux » se positionne comme un outil de sensibilisation au dépistage et à la prise en charge des troubles visuels de l’enfant. Il est destiné à trois types de publics complémentaires :

  • Les enfants bien sûr ;
  • Leurs parents évidemment ;
  • Les professionnels de santé et de la petite enfance.

D’une manière générale, un examen de dépistage visuel est recommandé lors de chaque examen médical de l’enfant, entre la première semaine de vie et l’âge de 18 ans. Ces examens sont le plus souvent effectués par le médecin ou le pédiatre, qui suit habituellement l’enfant. Si le moindre problème visuel est détecté, le médecin oriente l’enfant vers un spécialiste pour un bilan ophtalmologique complet. Si l’un des parents ou les deux présentent des problèmes de vue, il est conseillé de consulter précocement un spécialiste.

La visite chez l’ophtalmologiste peut être très impressionnante pour un enfant, qui découvre un univers totalement inconnu, avec des équipements surprenants. De plus, les examens visuels nécessitent parfois du temps et de l’attente, ainsi que des consignes particulières comme regarder dans une direction, mettre des gouttes dans les yeux ou rester immobile. Préparer l’enfant à l’avance à ce type de situation s’avère capital pour le bon déroulement de la consultation et la qualité des résultats. D’où l’intérêt de ce nouveau guide !

La vue expliquée aux enfants et à leurs parents

Le guide « Je vais chez le docteur des yeux » explique très concrètement aux enfants le déroulement de la visite chez le spécialiste des yeux. Des textes simples, des schémas pédagogiques et de très nombreuses illustrations ont été utilisés pour décrire de manière accessible :

  • Le fonctionnement de l’œil et de la vue ;
  • Le rôle respectif des différents professionnels de la vision :
    • L’ophtalmologiste ;
    • L’orthoptiste ;
    • L’opticien-lunetier ;
  • Le déroulement d’un bilan ophtalmologique ;
  • Les principaux traitements prescrits, comme les lunettes ou le cache-œil.

De plus, plusieurs pages sont dédiées aux parents avec différentes informations concernant :

  • Les premiers signes d’alerte d’un trouble visuel chez leur enfant ;
  • Quand et quel spécialiste consulter ;
  • Comment se préparer à la consultation ;
  • Des conseils pratiques sur le port des lunettes ou l’utilisation d’un cache-œil.

Ce guide constitue un outil important de prévention des troubles visuels chez l’enfant. Consultable gratuitement sur le site internet de l’association Sparadrap, il pourrait rapidement se retrouver dans toutes les salles d’attentes des pédiatres et des médecins, pour rappeler aux parents la nécessité de dépister les troubles visuels de l’enfant avant l’âge de 3 ans !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– « Je vais chez le docteur des yeux », le nouveau guide de l’association SPARADRAP pour préparer les enfants à la visite chez l’ophtalmologiste ou l’orthoptiste. Communiqué de presse. 29 mai 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.