La semaine santé en bref #17

Mar 28, 2019 par

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités sur la santé, à ne pas rater :

brèves santé

1 – Une campagne nationale pour la lutte contre les addictions..

Cette semaine, Santé publique France a publié les résultats d’une étude sur les addictions. Elle révèle que 25 % des Français auraient une consommation excessive d’alcool, même si la consommation moyenne d’alcool en France et le nombre de décès liés à l’alcool tendent à diminuer depuis quelques années. Dans ce contexte, Santé Publique France et le Ministère de la Santé et des Solidarités lancent une campagne nationale d’information, pour chacun connaisse les seuils de consommation à ne pas dépasser, pour rester en bonne santé.

2 – Attention au phénoxyéthanol dans les cosmétiques pour bébé !

L’ANSM met en garde les parents sur les produits cosmétiques contenant du phénoxyéthanol, un conservateur notamment retrouvé dans les lingettes utilisées pour les changes des bébés. Suite aux dernières investigations menées sur cette substance, l’ANSM informe les parents que les produits cosmétiques non rincés contenant du phénoxyéthanol ne doivent pas être utilisés chez les enfants de moins de 3 ans. Les fabricants sont contraints de mentionner cette restriction d’utilisation sur les étiquettes dans un délai de 9 mois.

3 – Bientôt les premières greffes d’utérus en France

En France, deux hôpitaux ont récemment reçu un agrément des autorités de santé publique pour réaliser des greffes d’utérus, le CHU de Limoges et l’Hôpital Foch de Suresnes. La première greffe d’utérus a eu lieu en Suède en 2013 et à ce jour, moins d’une vingtaine d’enfants dans le monde sont nés suite à une telle intervention. L’Hôpital Foch de Suresnes a annoncé que les toutes premières greffes d’utérus françaises pourraient avoir lieu dès 2019, chez des femmes nées sans utérus ou ayant eu une ablation de l’utérus suite à un cancer. Les donneuses devront être les mères des patientes, pour limiter le risque de rejet.

4 – 24 mars 2019 : Journée Mondiale de lutte contre la tuberculose

Le 24 mars, avait lieu la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, qui touche chaque année plusieurs millions de personnes dans le monde. À cette occasion, la septième rencontre nationale sur la tuberculose a été organisée par la Direction Générale de la Santé, Santé Publique France et le Centre national de référence des mycobactéries. S’y sont réunis l’ensemble des acteurs français impliqués dans la lutte contre cette maladie infectieuse, qui reste un enjeu de santé publique majeur.

5 – Médecins et pharmaciens se positionnent contre l’homéopathie

Le sujet fait débat depuis plus d’un an chez les médecins : faut-il continuer à prescrire et à rembourser l’homéopathie ? Jusque-là, seuls les médecins s’étaient positionnés, majoritairement contre l’homéopathie, considérée comme un placebo, sans réelle efficacité pharmaceutique. Cette fois, les pharmaciens viennent de prendre part au débat. L’Académie de Médecine et l’Académie de Pharmacie viennent de cosigner un communiqué réclamant la fin du remboursement de l’homéopathie et de son enseignement dans les cursus médicaux et pharmaceutiques.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités du monde de la santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.