Les réflexes à adopter en cas de pneumopathie

Actualités Pneumologie

Rédigé par Camille V. et publié le 13 mars 2024

La pneumopathie ou pneumonie est une infection respiratoire qui touche les poumons. Dans la majorité des cas, elle se soigne facilement. Mais elle nécessite une attention particulière, car elle reste la première cause de mortalité infectieuse dans les pays développés. Adopter les bons réflexes en cas de pneumopathie est donc essentiel pour favoriser la guérison et éviter les risques d’aggravation.

Header-pneumopathie

Que faire en cas de pneumopathie ?

La pneumopathie peut être bactérienne ou virale. Suite à une consultation médicale, le traitement de premier choix d’une pneumonie à pneumocoque (bactérienne) repose sur l’utilisation d’amoxicilline (antibiothérapie). Elle peut être due à une aggravation d’une infection virale comme la grippe, le covid-19 ou le rhume. Si la pneumonie s’avère être virale, il n’y aura aucun traitement pour la combattre. Auquel cas, il faut adopter des réflexes pour protéger la personne atteinte autant que les autres. Lorsque vous êtes atteint de pneumopathie, il est crucial de donner à votre corps le temps de se reposer et de se rétablir. Assurez-vous de dormir suffisamment et de prendre des pauses régulières tout au long de la journée. De plus, maintenez une hydratation adéquate en buvant beaucoup d’eau et en évitant les boissons déshydratantes comme l’alcool et la caféine. Des médicaments peuvent être prescrits par le médecin en symptomatique pour faire baisser la fièvre et réduire les courbatures. Dans les cas graves, par exemple, en cas de difficulté à respirer ou en raison d’autres maladies, une hospitalisation peut être nécessaire. La toux peut rester plusieurs jours après l’affection.

Précautions d’hygiène en cas de pneumopathie

Pour réduire la propagation des germes responsables de la pneumopathie, il serait préférable d’adopter des mesures d’hygiène. Ces précautions incluent le lavage fréquent des mains à l’eau et au savon, avant et après tout contact avec une personne malade.

Le port d’un masque peut également limiter la transmission par les sécrétions nasales ou buccales en cas d’éternuements ou de toux. Il est recommandé d’utiliser des mouchoirs jetables pour se moucher et de nettoyer régulièrement les objets manipulés par la personne atteinte. Évitez le partage d’objets du quotidien tels que les couverts. Aérer régulièrement votre domicile contribue à maintenir un environnement sain et réduit les risques de contamination. Pour un meilleur rétablissement, veillez à préserver une température intérieure d’environ 19°C.

En suivant ces précautions simples, mais essentielles, vous pouvez contribuer à réduire le risque de contamination et à favoriser un rétablissement rapide en cas de pneumopathie. La pneumopathie étant souvent d’origine infectieuse, il est important de prendre des mesures pour prévenir la propagation des agents pathogènes.

Mesures de prévention pour éviter de contracter une pneumopathie

La prévention de la pneumonie repose sur la vaccination qui est essentielle pour réduire les risques d’infection. Les nourrissons bénéficient d’une vaccination obligatoire contre le pneumocoque (pneumonie bactérienne), avec deux injections à deux mois d’intervalle et un rappel à 11 mois. Pour les prématurés et les nourrissons à risque élevé, trois injections et un rappel sont recommandés.

Par ailleurs, la vaccination contre la grippe saisonnière est préconisée chez les enfants et les adultes exposés à un risque accru d’infection. Les personnes immunodéprimées, qu’elles soient porteuses du VIH, sous traitement immunosuppresseur ou en traitement oncologique, doivent être vaccinées. Les individus atteints de maladies prédisposant à l’infection à pneumocoque, devraient également bénéficier de cette protection comme :

En prenant ces mesures de prévention, il est possible de réduire significativement le risque de contracter une pneumopathie et de protéger ainsi sa santé respiratoire.

Sources
– Pneumonie ou pneumopathie bactérienne : les mesures d’hygiène et la vaccination www.ameli.fr. Consulté le 05 mars 2024.
– Maladies – Voies respiratoires – Pneumonie www.vidal.fr. Consulté le 05 mars 2024.
– Pneumopathie www.sante-sur-le-net.com. Consulté le 05 mars 2024.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *