Nutri-score : quels impacts sur la santé ?

Oct 3, 2019 par

5 lettres de A à E sur fond coloré mimant les feux tricolores… Depuis 2017, le Nutri-score est un étiquetage nutritionnel facultatif informant le consommateur sur la qualité nutritionnelle d’un produit transformé. Récemment, une étude française montre que 3,4% des décès par maladie chronique pourrait être évité grâce à la présence du logo Nutri-score sur les emballages des produits. Retour sur l’étude parue dans la revue International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity.

Caddie dans un supermarché en prenant en compte le nutri-score

Comparer 5 étiquetages nutritionnels différents

Comment aider le consommateur à mieux choisir des produits alimentaires transformés moins gras, moins sucrés ou moins salés ?

C’est ce à quoi veut répondre le logo nutritionnel Nutri-score depuis 2017. L’objectif de cette étiquette présente désormais sur 25 % des emballages des produits transformés est double : mieux informer le consommateur sur la qualité nutritionnelle de l’aliment et faire reculer la prévalence des maladies non transmissibles telles que l’obésité, le diabète, l’hypertension artérielle ou encore la stéatose hépatique non alcoolique.

Pour mener à bien leur étude, Manon Egnell, du centre de recherche statistique en épidémiologie de l’université Paris 13, et ses collègues, ont comparé l’impact sur la santé de différents types de logo nutritionnels apposés sur les aliments.

Ces logos étaient :

  • Le Nutri-score, un système à 5 couleurs et 5 lettres répartissant les produits en 5 catégories de qualité nutritionnelle ;
  • Le « Sens » (Système d’Étiquetage Nutritionnel Simplifié) précisant la fréquence de consommation de l’aliment (souvent, très souvent, modérément, etc.) ;
  • Le nutri-repère donnant un visuel indiquant la contribution en pourcentage et valeur absolue d’une portion d’aliment aux apports nutritionnels de référence en énergie, matières grasses, acides gras saturés, sucres et sel ;
  • Le « traffic lights » fournissant la contribution en pourcentage et valeur absolue d’une portion d’aliment aux apports nutritionnels de référence en énergie, sucre, sel, matières grasses et acides gras saturés et indiquant par un système à 3 couleurs (rouge/orange/jaune) si l’apport est normal, moyen ou trop important.

Dans l’étude, les chercheurs ont suivi les achats de 691 consommateurs dans un magasin expérimental de la région grenobloise. Ils ont réalisé une première série d’achats avec des emballages sans logo nutritionnel puis une autre série d’achats avec des produits comportant les logos.

Résultats ?

En comparant la qualité nutritionnelle des chariots, les chercheurs ont mis en évidence que les consommateurs se sont orientés vers des aliments plus sains grâce au Nutri-score ou aux autres logos nutritionnels.

« Ce bénéfice santé du Nutri-Score sera d’autant plus important que ce logo sera connu et affiché sur l’ensemble de l’offre de produits alimentaires » souligne l’UFC-Que choisir qui demande avec six autres associations de consommateurs européennes de rendre ce logo obligatoire dans toute l’UE.

Estimer l’impact des logos nutritionnels sur la mortalité par maladies chroniques

En utilisant des modèles de simulations mathématiques, les chercheurs ont mis en évidence que l’usage d’un logo nutritionnel permettait de faire baisser significativement le risque de mortalité par maladie chronique.

Ils ont pu mesurer les diminutions de mortalité par maladies non transmissibles liées à l’alimentation et notamment :

  • 3,4% avec l’usage du Nutri-score ;
  • 1,1% avec l’usage du SENS ;
  • 1,9% avec le nutri-repère ;
  • 1,6% avec le « traffic lights ».

Globalement, le nutri-score se révèle comme le logo nutritionnel le plus efficace en permettant de réduire la quantité d’énergie, de gras et de sel tout en augmentant les apports en fibres, fruits et légumes.

Actuellement, et depuis mai 2019, une initiative européenne citoyenne composée d’associations de consommateurs demande que l’apposition du logo Nutri-Score soit rendu obligatoire. Actuellement, en France, 116 entreprises (industriels et distributeurs) ont accepté d’afficher le Nutri-Score en France pour couvrir 20 à 25 % des volumes de vente de produits ultra-transformés.

Julie P., Journaliste scientifique

– Modelling the impact of different front-of-package nutrition labels on mortality from non-communicable chronic disease. Int J Behav Nutr Phys Act. M.Egnell et al. BioMed Central. Consulté le 30 septembre 2019.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.