La semaine santé en bref #49

Nov 7, 2019 par

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités santé, à ne pas rater !

brèves santé

Vaccin contre les infections à Papillomavirus humains, bientôt pour les garçons ?!

Jusqu’ici, la vaccination contre les infections à Papillomavirus humains n’était recommandée que pour les jeunes filles entre 11 et 14 ans, avec un rattrapage vaccinal entre 15 et 19 ans, et pour les jeunes hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. Cette semaine, la Haute Autorité de Santé s’est prononcée en faveur d’un élargissement des recommandations vaccinales à l’ensemble des garçons de 11 à 15 ans. Une consultation publique sur ce sujet a été lancée et sera ouverte jusqu’au 27 novembre prochain. L’objectif est d’améliorer la couverture vaccinale chez les jeunes, pour faire reculer les cancers du col de l’utérus, de la vulve, du vagin et de l’anus.

Une consultation en ligne pour le « parcours 1000 jours »

Le gouvernement a récemment présenté un projet dédié à la santé des plus jeunes, le « parcours 1000 jours ». L’objectif de ce projet est d’accompagner au mieux les parents entre le début de la grossesse et les deux ans de l’enfant, une période capitale pour la santé de l’enfant. Dans ce contexte, une consultation en ligne a été lancée cette semaine. Elle restera ouverte pendant toute la durée des travaux du « parcours 1000 jours », afin de recueillir les avis, témoignages et propositions de toutes les personnes intéressées. Pour en savoir plus et participer à la consultation en ligne : Ministère des Solidarités et de la Santé.

Réforme des études de santé

La dernière loi de santé prévoyait la fin de la première année commune aux études de santé (PACES) et du numerus clausus. Cette semaine, ont été publiés au Journal Officiel deux décrets et un arrêté indiquant les modalités de la réformes des études de santé. Toutes les universités mettront en place dès la rentrée 2020 de nouvelles modalités d’accès aux études de santé, après une, deux ou trois années d’études supérieures. Des étudiants de divers profils pourront ainsi s’orienter vers un parcours santé, en ayant la possibilité de présenter deux candidatures. Le nombre d’étudiants par université sera déterminé en concertation entre les universités et les agences régionales de santé, en fonction des besoins de chaque territoire.

Attention, toutes les courges ne se mangent pas…

Halloween vient de se terminer, mais la saison des citrouilles et autres cucurbitacées bat son plein. Pourtant, l’ANSES alerte cette semaine sur les risques d’intoxications avec certaines espèces de courges, qui ne sont pas comestibles. Certaines courges amères peuvent ainsi entraîner de graves intoxications alimentaires, avec des douleurs intestinales, des nausées, des vomissements, une diarrhée, voire une déshydratation sévère. Les toxines responsables de ces symptômes sont résistantes à la cuisson. Attention donc aux courges ornementales, toxiques, qui ne doivent pas être confondues avec les courges alimentaires.

8 novembre, journée mondiale de la radiologie

Depuis 2012, chaque 8 novembre correspond à la journée mondiale de la radiologie. Cette journée est l’occasion pour les professionnels de la discipline de mettre en avant le rôle primordial des examens d’imagerie dans le diagnostic, le suivi et le traitement de nombreuses pathologies. Toutes les sociétés savantes nationales et internationales en radiologie soulignent également les importants progrès de la discipline depuis quelques décennies.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités du monde de la santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.