La semaine santé en bref #56

Dec 27, 2019 par

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités santé, à ne pas rater :

brèves santé

1 – Pendant les fêtes, n’oubliez pas les malades qui ont besoin de sang !

Chaque jour, des malades ont besoin de produits sanguins partout en France. Or, les produits sanguins prélevés chez les donneurs ont une durée de vie limitée. Pour couvrir l’ensemble des besoins, l’EFS (Etablissement Français du Sang) doit prélever des produits sanguins toute l’année, y compris durant les périodes de fêtes. Avec les mouvements sociaux de ces dernières semaines, les départs en vacances pour les fêtes et les épidémies hivernales, l’EFS enregistre depuis la mi-novembre une baisse de 20 % des dons de sang. Pour tous ceux qui le peuvent, donner son sang est un cadeau précieux, qui peut sauver la vie de plusieurs malades.

2 – Préparez vos bonnes résolutions pour 2020

La fin de l’année 2019 approche à grands pas. Le passage à la nouvelle année marque pour beaucoup l’adoption de bonnes résolutions, parmi lesquelles certaines concernent directement la santé. Arrêter de fumer, manger plus équilibré et plus sain, pratiquer plus d’activités physiques, réduire sa consommation d’alcool, … autant de bonnes résolutions qui peuvent voir un effet positif direct sur votre santé. L’objectif n’est pas de multiplier les bonnes résolutions santé, mais surtout de parvenir à les respecter jusqu’à la fin de l’année.

3 – Les épidémies sévissent durant les fêtes de fin d’année

Le dernier bulletin épidémiologique publié par Santé Publique France révèle que les épidémies hivernales sévissent en France en cette fin d’année. L’activité des services d’urgence est en augmentation pour toutes les classes d’âge. Les motifs de consultation concernent surtout la gastro-entérite, la bronchiolite chez les jeunes enfants, mais aussi la grippe et les syndromes grippaux à tous les âges.

4 – Enfants, femmes enceintes, attention au menu des fêtes

Pour Noël et le Nouvel An, les menus sont souvent gourmands et remplis de mets délicieux. Mais pour certaines catégories de personnes fragiles, comme les nourrissons et les jeunes enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, certains aliments peuvent être associés à des risques infectieux. Le Ministère de la Santé rappelle que le lait cru et la viande hachée mal cuite ne doivent pas être consommés chez les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. De même, les femmes enceintes doivent éviter la charcuterie et les poissons crus, de même que les grands gibiers sauvages. Par ailleurs, l’hygiène alimentaire est capitale pour limiter le risque d’infections chez les enfants et les femmes enceintes, pour passer des fêtes en toute sérénité.

5 – Publication des données d’hémovigilance 2018

L’ANSM vient de publier le seizième bilan annuel des données nationales d’hémovigilance pour l’année 2018. Ces données concernent l’ensemble de la chaîne transfusionnelle, de la collecte de sang au suivi des receveurs. Au total, 1 616 499 donneurs ont donné leur sang en 2018 en France, ce qui a permis de transfuser 519 176 patients. Seulement 3 147 événements graves de la chaîne transfusionnelle ont été rapportés par les professionnels de santé, majoritairement des volumes de sang prélevés anormalement élevés sans conséquence pour le donneur. Une proportion très faible comparée à l’ensemble des produits sanguins prélevés.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités du monde de la santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie


Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.