Toux sèche : tout ce qu’il faut savoir !

juin 2021 par

La toux sèche, ou toux d’irritation, n’est pas une pathologie, mais est un symptôme associé à différentes maladies, le plus souvent bénignes. Comme la toux grasse, elle est très fréquente, mais reste parfois difficile à traiter, notamment lorsqu’elle est liée à certaines pathologies respiratoires. Santé Sur le Net vous dit tout sur la toux sèche.

Femme ayant une toux sèche

Toux sèche ou toux grasse

La toux, symptôme très courant chez les enfants comme chez les adultes, se divise en deux catégories :

  • La toux grasse associée à des expectorations, permettant d’évacuer le mucus présent en excès dans les voies respiratoires ;
  • La toux sèche, considérée comme un phénomène réflexe de l’organisme, en réponse à une irritation au niveau d’une partie des voies respiratoires :
    • La trachée ;
    • Les bronches ;
    • La gorge.

Cette distinction majeure explique pourquoi la toux sèche est également appelée toux d’irritation ou toux non productive. Elle ne survient donc pas dans les mêmes contextes que la toux grasse et ne fait pas appel à la même démarche diagnostique et thérapeutique. Fatigante pour l’organisme, elle peut rapidement devenir invalidante, lorsqu’elle persiste, qu’elle affecte le sommeil (quintes de toux nocturnes) ou qu’elle survient chez un individu affaibli (patient âgé par exemple).

Des causes multiples, mais un symptôme qui peut devenir invalidant

Le plus souvent, la toux sèche est temporaire et cesse après quelques jours, après l’arrêt de l’irritation des voies respiratoires ou grâce à un traitement adapté. Si elle persiste au-delà de quelques jours ou semaines, elle nécessite une consultation médicale pour en rechercher la cause, et notamment envisager une pathologie chronique.

Les causes de la toux sèche sont nombreuses, certaines passagères et sans gravité, d’autres chroniques et plus graves :

Un traitement adapté pour la stopper

Toute toux sèche qui persiste dans le temps, qui survient chez un nourrisson ou un jeune enfant ou encore qui est associé à des signes de gravité (fièvre élevée, altération de l’état général, troubles digestifs, …) doit amener à consulter rapidement un médecin. Si la toux sèche constitue un mécanisme de défense de l’organisme, elle constitue également un signal d’alarme qu’il faut prendre en compte.

Le traitement de la toux sèche comprend plusieurs aspects, selon son origine :

  • Le traitement de sa cause, par exemple la prise en charge adaptée de la pathologie responsable ou l’arrêt de l’exposition à des substances irritantes ;
  • L’administration de médicaments antitussifs(les antitussifs opiacés, les antitussifs antihistaminiques et les antitussifs adoucissants des voies respiratoires) ;
  • Des solutions naturelles, par exemple des produits de phytothérapie ou de l’homéopathie.

Attention, les antitussifs ne doivent pas être administrés en cas de toux grasse, car ils empêcheraient l’évacuation des expectorations et donc altéreraient la respiration. Et une toux sèche peut également évoluer en toux grasse, après quelques jours.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Comment arrêter une toux sèche ? pharma-gdd.com. Consulté le 3 juin 2021.
– Toux.ameli.fr. Consulté le 3 juin 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.