La semaine santé en bref #77

May 21, 2020 par

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités santé, à ne pas rater :

brèves santé

1. COVID-19, point de situation

Selon le dernier point de situation, le virus SARS-CoV-2 circule toujours en France, plus d’une semaine après le début du déconfinement progressif. Quatre régions regroupent à elles seules 71 % des patients hospitalisés en réanimation (Île-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France). Encore plus de 19 000 personnes sont hospitalisées pour une COVID-19, avec 375 nouvelles admissions sur les dernières 24 heures. Le nombre de patients en réanimation continue cependant de baisser. Depuis le début de l’épidémie, la COVID-19 a provoqué plus de 28 000 décès dans les hôpitaux et les établissements sociaux et médicosociaux. Pour limiter la propagation du virus, les gestes barrières sont essentiels et doivent être respectés par tous.

2. La semaine de dépistage du cancer de la peau reportée

Chaque année au mois de mai, le syndicat national des dermatologues et des vénéréologues organise partout en France une campagne de prévention et de dépistage des cancers de la peau. Cette année, cette semaine était prévue du 11 au 15 mai, mais elle a été annulée en raison de l’épidémie de COVID-19 en cours. Chaque année en France, près de 80 000 nouveaux cas de cancers de la peau sont recensés, avec une augmentation inquiétante des cas de mélanomes, le cancer cutané le plus dangereux.

3. Un plan « Ségur de la santé » proposé par le gouvernement

Le ministre de la Santé et des Solidarités a annoncé il y a quelques jours le lancement d’un plan « Ségur de la santé » d’ici l’été 2020. Après le plan « ma santé 2022 » et le plan hôpital lancé en novembre 2019 sur fond de grève des services d’urgences, le gouvernement souhaite réunir autour de la table l’ensemble des partenaires pour construire l’hôpital de demain. Fortement mis à contribution par l’épidémie actuelle, les soignants attendent beaucoup de ces nouvelles mesures et en particulier des moyens humains et financiers adaptés à leurs besoins sur le terrain. Suite à ces annonces, plusieurs syndicats ont déjà évoqué une possible mobilisation dans le courant du mois de juin.

4. La pseudo-maladie de Kawasaki

Le lien entre l’infection par le SARS-CoV-2 et une nouvelle forme de la maladie de Kawasaki semble désormais faire l’unanimité chez les spécialistes. Depuis le 1er mars 2020, Santé Publique France a recensé 144 signalements de maladies systémiques atypiques chez des enfants, et un enfant de 9 ans est décédé il y a quelques jours à Marseille. Cette forme atypique de la maladie de Kawasaki touche des enfants le plus souvent âgés de 5 à 20 ans. Avec certains signes proches de l’orage cytokinique déclenché par la COVID-19, les spécialistes parlent désormais de pseudo-maladie de Kawasaki, une nouvelle pathologie que des experts du monde entier sont en train d’étudier. La présence d’une fièvre élevée et durable, de signes inflammatoires (éruptions cutanées, gonflement des ganglions lymphatiques) et/ou d’une gêne respiratoire doit amener les parents à demander immédiatement un avis médical.

5. 19 mai, journée mondiale des MICI

Peu de gens savent ce que sont les MICI, les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin. Le 19 mai est marquée par la dixième édition de la journée mondiale des MICI, qui regroupent la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Ces deux maladies touchent en France près de 250 000 personnes. Cette année, faute de pouvoir organiser des manifestations de sensibilisation sur ces pathologies, les associations relayent des messages d’information grâce aux réseaux sociaux. Actuellement, les MICI progressent dans le monde, mais la recherche de traitements également.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités du monde de la santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie


Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.