La semaine santé en bref #35

Jul 31, 2019 par

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités santé, à ne pas rater :

brèves santé

1 – La CMU fête ses 20 ans !

La Couverture Maladie Universelle, plus souvent dénommée la CMU, vient de fêter ses 20 ans. Elle a été instaurée par la loi du 27 juillet 1999, pour assurer la prise en charge des soins aux assurés en situation de précarité. Divisée en deux parties, la CMU de base et la CMU complémentaire, elle a été complétée en 2016 par la protection universelle maladie pour toutes les personnes exerçant une activité professionnelle ou résidant en France de manière stable et régulière. Aujourd’hui, 5,7 millions de personnes bénéficient de la CMU complémentaire. A partir du 1er novembre 2019, ce dispositif sera étendu aux personnes éligibles à l’aide au paiement d’une complémentaire santé, en contrepartie d’une participation financière.

2 – 28 juillet : Journée mondiale de l’hépatite

Chaque année, le 28 juillet est la journée mondiale de l’hépatite, instaurée à la demande de l’OMS. L’hépatite regroupe en fait plusieurs maladies très différentes, l’hépatite A, l’hépatite B et l’hépatite C étant les plus fréquentes et les plus connues. Selon les estimations, plus d’un milliard de personnes dans le monde sont infectées par le virus de l’hépatite B ou C, un facteur de risque important de développer à terme un cancer du foie. La journée mondiale est l’occasion de sensibiliser le grand public sur ces maladies encore souvent ignorées et surtout de mettre en avant sur les moyens de prévention et les actions de dépistage.

3 – L’OMS déconseille l’utilisation des cigarettes électroniques

Les cigarettes électroniques sont souvent présentées comme une alternative au tabac pour les fumeurs qui ne parviennent pas à arrêter de fumer. Mais la question de leur impact sur la santé suscite un vif débat. L’OMS vient de publier un rapport sur les cigarettes électroniques, dans lequel elle déconseille fortement d’en utiliser, compte tenu de leurs effets néfastes sur la santé. Elle demande aux états, soit d’interdire les cigarettes électroniques, soit de réguler leur commercialisation, en particulier aux plus jeunes. En France, selon les estimations, trois millions de personnes utiliseraient une cigarette électronique. Aux USA, la ville de San Francisco vient d’interdire leur vente sur son territoire par mesure de précaution.

4 – Une ouverture plus large au don du sang pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes

En 1983, les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes ont été exclus des dons du sang, en raison de leur risque élevé d’être infectés par le VIH. En juillet 2016, ils ont été à nouveau autorisés à donner leur sang, à condition de ne pas avoir eu de rapports sexuels avec des hommes au cours des 12 mois précédant le don. Cette semaine, la Ministre de la Santé s’est prononcée en faveur d’une réduction de cette durée de 12 à 4 mois, à la suite d’études scientifiques ayant évalué l’impact d’une telle mesure.

5 – Modification des conditions de prescription de certaines biothérapies

Jusqu’ici, les médicaments de biothérapies (anticorps monoclonaux utilisés notamment dans le traitement des maladies auto-immunes) étaient soumis à des règles de prescription et de délivrance très strictes. Le médicament devait être initialement prescrit par un médecin hospitalier spécialiste de la pathologie concernée, puis la prescription devait être réévaluée par un médecin hospitalier chaque année. Désormais, pour les spécialités à base d’adalimumab, d’étanercept, de golimumab, de certolizumab pegol et d’anakinra, la première prescription devra toujours être effectuée par un médecin hospitalier, mais la réévaluation annuelle ne sera plus obligatoire et le renouvellement d’ordonnance pourra être effectué par un médecin spécialiste de ville. Une telle mesure devrait faciliter le parcours de soins des patients traités par ces biothérapies.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités du monde de la santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.