Vaccins, de la tuberculose à la variole du singe

Actualités Santé au quotidien (maux quotidiens) Vaccins

Rédigé par Estelle B. et publié le 22 août 2022

Depuis le 1er janvier 2018, onze vaccinations sont devenues obligatoires chez tous les nourrissons, au lieu de trois auparavant. Au fil des années, les recommandations et obligations vaccinales évoluent, en fonction du contexte sanitaire, mais aussi des progrès en matière de vaccination. Santé Sur le Net fait le point sur les dernières évolutions vaccinales.

obligations vaccinales

Onze vaccinations obligatoires depuis le 1er janvier 2018

Depuis le 1er janvier 2018, onze vaccins sont devenus obligatoires en France chez les nourrissons, et exigibles pour l’entrée en collectivité depuis le 1er juin 2018 à savoir la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, les infections par la bactérie Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, les infections par le méningocoque C, les infections dues au pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole.

À savoir ! Pour les enfants de plus de 12 mois résidant en Guyane Française, le vaccin contre la fièvre jaune est également obligatoire.

Avant l’entrée en vigueur de ces nouvelles obligations, trois vaccins étaient déjà obligatoires (diphtérie, tétanos et poliomyélite). D’autres étaient aussi fortement recommandés. A l’inverse, l’obligation de vaccination contre la tuberculose a été suspendue le 1er avril 2019. Les obligations vaccinales évoluent donc au fil des années. Ils ont pour objectif de protéger la population contre des maladies graves, potentiellement mortelles, en garantissant une couverture vaccinale optimale.

Obligations et recommandations vaccinales

Parallèlement à ces obligations vaccinales, les autorités de santé publiques définissent chaque année des recommandations vaccinales pour la population générale ou pour certaines catégories de population, par exemple :

  • La vaccination contre la coqueluche est recommandée pour tous les adultes ayant un projet parental et pour toutes les femmes enceintes, pendant le second trimestre de la grossesse et ce à chaque grossesse ;
  • La vaccination contre le Papillomavirus chez tous les adolescents, garçons comme filles ;
  • Des vaccins spécifiques pour les voyageurs se rendant dans certains pays (fièvre jaune, encéphalite à tiques, etc.) ;
  • Des vaccins spécifiques pour certains professionnels.

Depuis la pandémie de Covid-19 et suite à la mise au point de plusieurs vaccins contre le virus SARS-Cov2, des recommandations vaccinales spécifiques ont été établies.

Ainsi depuis le 26 juillet 2022, la deuxième dose de rappel vaccinal contre la Covid-19 est possible pour toutes les catégories de population suivantes :

  • Les personnes âgées de plus de 60 ans et leur entourage proche ;
  • Les personnes immunodéprimées et leur entourage proche ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les personnes à risque de forme grave de Covid-19 ;
  • Les professionnels de santé.

Et la vaccination contre la variole ?

Face à l’émergence de cas non importés de variole du singe en Europe depuis mai 2022, de nouvelles recommandations vaccinales ont été publiées par différents pays. Actuellement, les vaccins disponibles ont été élaborés contre la variole humaine (une maladie désormais éradiquée au niveau mondial) et non contre la variole du singe. Mais certains vaccins antivarioliques confèrent une certaine protection contre la variole du singe. Ainsi, l’agence européenne du médicament a autorisé le 25 juillet 2022 le vaccin Imvanex® pour la prévention du monkeypox.

En France, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande la vaccination des adultes ayant eu un contact à risque avec un patient atteint de la variole du singe. Par ailleurs une vaccination préventive des personnes les plus à risque de contracter la variole du singe est également conseillée. Notamment pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et déclarant des partenaires multiples ainsi que les personnes transgenres déclarant des partenaires sexuels multiples. La vaccination concerne également les personnes en situation de prostitution et les professionnels des lieux de consommation sexuelle.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Les vaccins obligatoires. ameli.fr. Consulté le 22 août 2022.
– 2e dose de rappel : quelles sont les personnes éligibles ?. service-public.fr. Consulté le 22 août 2022.
– Variole-Monkeypox. mesvaccins.net. Consulté le 22 août 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.