Santé 2030 : l’innovation pour relever les défis thérapeutiques à l’horizon 2030 !

Mar 27, 2019 par

Le syndicat des entreprises du médicament, le Leem, a réalisé une analyse prospective « Santé 2030 ». Un travail mené en collaboration avec plus de 30 experts renommés, qui fixe les enjeux à venir du secteur de la santé. Il met en lumière les transformations majeures de la santé induites par l’accélération des innovations, aussi bien dans les techniques de soins que dans l’organisation du système de santé et la façon d’appréhender la santé et les soins.

Cette analyse prospective se décompose en quatre grandes parties : Panorama prospectif des transformations, « Vecteurs d’innovation », Futur du progrès thérapeutique et les 10 grands chantiers à ouvrir.

sante-2030

Des révolutions pour la santé annoncées en 2030

En 2030, la France comptera 70 millions d’habitants, contre 67 millions en 2018 Près de 1 Français sur 4 aura plus de 65 ans, contre 1 sur 5 aujourd’hui. Avec l’âge, l’état de santé décline. Notre système de soins devra accompagner et prendre en charge 1,4 à 1,7 million de séniors ayant un besoin d’aide à l’autonomie, et gérer une augmentation d’environ 50 % du nombre de personnes atteintes de maladies chroniques

De multiples évolutions et révolutions sont en cours dans le domaine de la santé. Parmi elles, six dynamiques sont essentielles pour comprendre et construire la santé du futur :

  • L’innovation expérimentale,
  • La croissance des soins à domicile,
  • L’élargissement de l’offre de soins au parcours de santé,
  • La transformation et l’apparition de nouveaux métiers dans le domaine de la santé,
  • La reconnaissance de critères éthiques dans l’évaluation de l’innovation…

L’innovation, le moteur des progrès thérapeutiques

Plus de 69 % des Français considèrent que ces innovations permettront d’améliorer la prévention des maladies, la prise en charge et l’accompagnement des patients.

Afin d’adapter le système de santé à ces révolutions majeures, des experts ont structuré leurs réflexions autour de 12 grandes pathologies et 14 vecteurs d’innovation.

Les vecteurs d’innovation seront les moteurs du progrès dans les domaines de la recherche, du diagnostic, des thérapies et de l’accompagnement des patients.

Le tableau ci-dessous présente les principaux vecteurs d’innovation permettant de relever les défis thérapeutiques qui sont généralement impactés par des défis environnementaux et sociétaux :

Défis environnementaux et sociétauxVecteurs d’innovationDéfis thérapeutiques
Vieillissement de la population,

Dérèglement climatique,

Urbanisation,

Obésité,

Pollution,

Addictions,

Stress,

Résistance des bactéries aux antibiotiques,

Développement des réseaux sociaux,

Objets connectés et société sous contrôle,

Diminution des ressources publiques …

Modification de l’ADN avec le système CRISPR-Cas9,

Immunothérapie,

Microbiote,

Microfluidique,

Nanomédecine,

Epigénétique,

Médecine régénérative,

Thérapie génique,

Intelligence artificielle,

Vaccination,

Données de santé,

Approche intégrative de technologie de pointe (LifeTime),

Médecine intégrative,

Autonomie du patient,

Technologies de pointe.

Cancer,

Maladies cardiovasculaires,

Dépression,

Diabète,

Autisme,

Alzheimer,

Parkinson,

Maladies rares,

Vih -sida,

Sclérose en plaques,

Maladies de la vision.

Maladies du foie,


À savoir ! La microfluidique est la science de la manipulation des fluides à l’échelle micrométrique.

À savoir ! LifeTime est un consortium composé de plus de 60 biologistes spécialistes des organismes unicellulaires, d’informaticiens, de mathématiciens, de cliniciens, de pathologistes, d’experts en imagerie et de physiciens de plus de 50 institutions européennes.

Les vecteurs d’innovation montrent l’importance du développement de l’intelligence artificielle, de l’immunothérapie, de l’outil de modification génétique CRISPR-Cas9… ainsi que l’intérêt des associations de vecteurs comme la combinaison de l’intelligence artificielle, de la génomique, de la microfluidique et de l’imagerie pour identifier les cellules cancéreuses très en amont.

Deux priorités pour les Français d’ici 2030 : guérir le cancer et la maladie d’Alzheimer

Selon un sondage réalisé par le Leem, guérir du cancer et de la maladie d’Alzheimer reste les deux priorités d’ici 2030. Chaque année, la maladie d’Alzheimer touchent 900 000 personnes en France. Quant aux cancers, 400 000 cas sont diagnostiqués chaque année et sont responsables de 161 000 décès.  La personnalisation des traitements est perçue comme un élément important pour le progrès de la thérapie.

En 2018, 3463 essais cliniques étaient en cours dans le traitement des cancers et 82 essais cliniques pour la maladie d’Alzheimer.

En 2030, la médecine intégrative permettra la construction d’un nouvel atlas du cancer résumant toutes les connaissances dans une perspective thérapeutique. La maladie d’Alzheimer sera beaucoup mieux décrite et comprise pour intervenir très en amont.

Les 10 chantiers pour construire 2030

Pour permettre un accès durable et équitable des patients aux traitements et aux solutions de santé de demain, dix transformations ont été identifiées :

  • Permettre l’accès le plus précoce possible des patients à l’innovation ;
  • Prévoir l’arrivée des innovations pour permettre l’adaptation efficace du système de soins ;
  • Transformer les mécanismes d’évaluation et gagner en efficacité administrative pour permettre aux patients d’accéder rapidement aux nouveaux traitements ;
  • Renforcer l’efficience du système de santé ;
  • Prendre en compte les avis des patients pour améliorer la qualité des soins
  • Adapter les modalités de fixation du prix pour les médicaments innovants afin de concilier accès à l’innovation et efficience ;
  • Créer le modèle de “médicament service” pour placer le patient au cœur de la santé ;
  • Combiner les données de santé et de l’intelligence artificielle pour améliorer la qualité du diagnostic et des soins ;
  • Mettre les technologies de rupture au service de la fabrication de médicaments innovants ;
  • Situer les questionnements éthiques au centre de l’innovation.

À savoir ! Une technologie de rupture est une innovation technologique portant sur un produit ou un service et qui finit par remplacer une technologie dominante sur un marché.

Alexana A., Journaliste Scientifique

– Santé 2030. Leem. Consulté le 21 mars 2019.
– Santé 2030. Leem. Consulté le 21 mars 2019.
Alexana Aloysius
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.